Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 27 Juil 2012, 18:38

En effet, il s'agit d'une institution ancienne ségrégative, qui institue la Monogamie Occidentale issu des religions chrétiennes avec la soumission de la Femme par rapport à son Mari... reprise par le code civil, par le code électoral jusqu'en 1945... et encore des inégalités jusqu'à nos jours...

Evidemment, vous allez me rétorquer que cela a bien changé... Or, notre Société rejette la Polygamie (Polygynie et Polyandrie) et les mariages Homosexuel(le)s.

Ces formes d'unions ne sont pas acceptés par notre institution actuelle, non religieuse, dirigiste et conservatrice à laquelle nous adhérons sans même le vouloir …

Le prince et la princesse se marièrent et eurent beaucoup d'enfants … Tout le monde sait ça !!!!.... I love you

Quand est-ce que l'Etat cessera d'intervenir dans les relations amoureuses et religieuses des personnes et instaurera des normes vis à vis uniquement des individus? On souhaite un Etat démocratique ou un Etat quasi-religieux ?

Dans l'attente de vos réactions afin de faire évoluer les réflexions... tongue

VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 27 Juil 2012, 20:06

Je ne pense pas que la polygamie (masculine ou feminine) soit tres egalitaire.
En France, j'ai l'impression que l'etat ne se mele pas trop du mariage mais plutot les "religions" (mariage coutumier).
Revenir en haut Aller en bas
samagace69



Messages : 90
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 48
Localisation : Asnières-Sur-Seines (92)

MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 27 Juil 2012, 21:21

Dans la polygamie , n'y aurait il pas toujours un perdant dans l'histoire ?

Déjà les histoires d'amour deviennent compliquées en Occident , je ne pense pas que la polygamie soit une réponse adéquate.

Enfin c'est un avis tout a fait personnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://samagace69.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Sam 28 Juil 2012, 14:55

Quand la femme pourra avoir 4 maris sans se faire traiter de s*****, on pourra en discuter tranquillement.

Il y a encore beaucoup de chemins à faire (des 2 côtés) concernant la compréhension de l'amour. Personne "n'appartient" à qui que se soit.

Les institutions ont toujours essayé de cadenassé l'amour. C'est peut-être pour cela que j'apprécie tant le refrain de l'opéra Carmen. Bizet était vraiment inspiré...

Concernant le droit, il est très souvent en retard par rapport aux changements de mentalité. Je vis dans le "péché" et pourrait "légaliser" ma situation en me pacsant. Par choix personnel, je le fais pas.

Je suis consciente que si mon compagnon décède, j'aurai droit à rien ou vice-versa. J'ai des difficultés à accepter d'épouser celui que j'aime pour me protéger juridiquement car seul l'union d'un homme et d'une femme est reconnu par le droit religieux, civique, etc.

En Espagne, les contes de fées ne finissent pas par ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants mais plutôt par ils se marièrent et mangèrent beaucoup de perdrix. Plus censé, je vous le dis :D

Officiellement, la société française refuse la polygamie/la polyandrie. Faudra m'expliquer à mon cerveau d'enfants pourquoi des hommes et des femmes prennent des amants et/ou des maîtresses.

Beaucoup trop d'hypocrisie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Sam 28 Juil 2012, 19:39

Voilà un sujet où, par construction, l'humain est au centre de la question posée. Évidemment, c'est moins simple que pour débattre d'énergies propres, de production industrielles ou agricoles, de santé etc...

Pourtant, la clef semble liée à un problème d'ordre matériel : qui élève les enfants ? Qui paie ? le problème du mariage est quand même très lié à l'existence des enfants.

Or, il faudrait, me semble-t-il, avant tout s'arranger pour que les parents soient économiquement indépendants et même très indépendants. Et dans ce cas, le mariage ne serait même plus nécessaire. Ce serait un régime de divorce permanent.

Or là, attention. Il faudrait surtout s'assurer dans ce contexte de liberté bien tranchée que les deux parents ont exactement les mêmes droits et les mêmes devoirs mais de telle sorte que l'intérêt des enfants ne soit pas menacé.

Or, aujourd'hui, s'agissant de l'intérêt des enfants l'exemple du divorce lié au mariage prouve que les humains font le plus souvent n'importe quoi. notre justice, notre encadrement social sont totalement autistes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Sam 28 Juil 2012, 21:09

Ce sujet jouera trop sur l'émotionnel. Sera-t-il possible de débattre de manière raisonnable?

N'ayant pas fait l'expérience d'un divorce avec enfants à charge, je ne peux me prononcer. Par contre en matière de rupture amoureuse, il me reste le souvenir de la phase de la colère.

A ce moment, les belles paroles sur la tolérance et la compréhension volent en éclats. Il faut être sacrément mature pour finalement se pardonner et pardonner.

Vikeros, ton sujet est intéressant mais sache que pour ma part, dans mon combat en tant qu'indignée, il n'est pas prioritaire.

Je suis trop influencée par mes études économiques. Je dois être trop chacale pour penser au fric en premier. Seulement, je me dis qu'on vit dans un monde de commerce. Je souhaiterai que les peuples écrivent leurs propres lois (au lieu de les laisser à une élite) comme, par exemple, la main mise sur la création monétaire.

Aristophane soulève un point important : une indépendance financière qui permettrait de vivre correctement.

Je trouve anormal qu'on oblige un homme à verser une pension alimentaire sans tenir compte de sa situation financière, que le droit de garde revient souvent à la mère. On répète que l'intérêt des enfants est prioritaire mais comment cela est possible si 2 adultes ne règlent pas leurs souffrances en premier lieu.

Personnellement, je suis pour le mariage homosexuel et l'adoption par des couples gays. Simplement, je suis réaliste. La tolérance a encore du chemin à faire.

Religion et politique sont liées. Nous ne pouvons pas nous défaire comme ça de normes imposées depuis des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Pour un Mariage Libre !!!   Mer 07 Nov 2012, 21:15

Bonjour,
Je suis bien content de voir les multiples réactions face à ce sujet complexe....

1°) Narbonne dit : « En France, j'ai l'impression que l'Etat ne se mele pas trop du mariage mais plutot les "religions" (mariage coutumier). »
Le maire de chaque commune, représentant de l'Etat officialise les mariages qui permet de créer divers documents administratifs ayant de nombreux effets sur la vie quotidienne. A ce jour les maires refusent d'officialiser les mariages homosexuels ou polygames : l'Etat prend donc partie pour une norme qui est celle issue de la religion catholique.
Si nous souhaitons respecter le choix pour chacun et chacune d'aimer comme il le souhaite l'Etat ne devrait justement pas intervenir au nom d'un principe qui celui de la « Liberté ».

2°) Narbonne dit et je ne suis pas certain de bien comprendre ce que vous voulez dire quand vous écrivez : « Je ne pense pas que la polygamie (masculine ou feminine) soit tres egalitaire »
Est-ce que la monogamie est plus égalitaire ? Que vient faire la notion d'égalité dans le mariage? Est-ce que cela n'est pas plutôt la notion de consentement libre et responsable de chaque individu que vous souhaitez évoquer ? Lorsque je parlais d'inégalités cela n'était pas par rapport à monogamie ou polygamie....
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Complexité du mariage et intervention de l'Etat !!!   Mer 07 Nov 2012, 21:18

Samagace dit : « Dans la polygamie , n'y aurait il pas toujours un perdant dans l'histoire ?
Déjà les histoires d'amour deviennent compliquées en Occident , je ne pense pas que la polygamie soit une réponse adéquate. Enfin c'est un avis tout a fait personnel. »
1°) Je suis bien d'accord avec vous lorsque vous dites que les histoires d'amour sont compliquées. Et c'est justement parce que les histoires d'amour sont compliquées qu'il faudrait que l'Etat s'en mèle le moins possible... cela ne le regarde pas sauf lorsqu'il y a des nuisances ou des violences inacceptables (viol, chantage, harcèlement, etc...)
2°) Enfin, je ne comprends pas pourquoi la polygamie serait plus compliquée par rapport à un couple divorcé qui se serait remarié 2 fois de suite et auraient des enfants de ces différentes unions.
Qu'en pensez-vous ?
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Moderniser ou Mettre Fin à l'Institution du Mariage ?   Mer 07 Nov 2012, 21:24

pyguapa30 dit : « Quand la femme pourra avoir 4 maris sans se faire traiter de s*****, on pourra en discuter tranquillement.
Il y a encore beaucoup de chemins à faire (des 2 côtés) concernant la compréhension de l'amour. Personne "n'appartient" à qui que se soit.
Les institutions ont toujours essayé de cadenassé l'amour. »

Exactement, j'aimerai que l'Etat raisonne en terme d'individu(s) qui vont évoluer au fil du temps dans leurs relations: d'ailleurs est-ce que cela n'est pas ce qui se passe actuellement tous les jours autour de nous ?....

Elle dit aussi : « Concernant le droit, il est très souvent en retard par rapport aux changements de mentalité. »
Qu'attendons-nous pour le modifier ?.... et changer des institutions obsolètes....

Elle dit aussi : « Je vis dans le "péché" et pourrait "légaliser" ma situation en me pacsant. Par choix personnel, je le fais pas. Je suis consciente que si mon compagnon décède, j'aurai droit à rien ou vice-versa. J'ai des difficultés à accepter d'épouser celui que j'aime pour me protéger juridiquement car seul l'union d'un homme et d'une femme est reconnu par le droit religieux, civique, etc. »

Vivre dans le péché c'est un choix que je fais chaque jour !!!... Smile
Pour des raisons purement juridiques et financières, j'ai choisi de me pacser sinon je serai resté officiellement célibataire... Il faut donc bien prendre conscience que le mariage n'est pas seulement un déguisement , une bonne bouffe et une fête d'une nuit.... mais aussi des enjeux financiers et juridiques très importants...

Elle dit aussi : « Officiellement, la société française refuse la polygamie/la polyandrie. Faudra m'expliquer à mon cerveau d'enfants pourquoi des hommes et des femmes prennent des amants et/ou des maîtresses. Beaucoup trop d'hypocrisie... »

Voilà bien sûr un argument de plus pour faire cesser l'hypocrisie occidentale....
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: L'intérêt de l'Enfant et des ressources financières dans le Mariage !!!    Mer 07 Nov 2012, 21:30

Aristophane dit : « Voilà un sujet où, par construction, l'humain est au centre de la question posée. Évidemment, c'est moins simple que pour débattre d'énergies propres, de production industrielles ou agricoles, de santé etc...
Pourtant, la clef semble liée à un problème d'ordre matériel : qui élève les enfants ? Qui paie ? le problème du mariage est quand même très lié à l'existence des enfants.
Or, il faudrait, me semble-t-il, avant tout s'arranger pour que les parents soient économiquement indépendants et même très indépendants. Et dans ce cas, le mariage ne serait même plus nécessaire. Ce serait un régime de divorce permanent.
Or là, attention. Il faudrait surtout s'assurer dans ce contexte de liberté bien tranchée que les deux parents ont exactement les mêmes droits et les mêmes devoirs mais de telle sorte que l'intérêt des enfants ne soit pas menacé.
Or, aujourd'hui, s'agissant de l'intérêt des enfants l'exemple du divorce lié au mariage prouve que les humains font le plus souvent n'importe quoi. notre justice, notre encadrement social sont totalement autistes. »

En effet, je crois bien que vous avez pointé certains éléments essentiels avant d'effectuer une réforme du mariage.
A mon avis, il faudrait une véritable indépendance financière de l'enfant vis à vis de ses parents ou plutôt un filet de sécurité pour chaque parent et pour chaque enfant par l'instauration d'un revenu minimum de « survie » en cas de difficultés garantit par l'Etat : il s'agit d'un autre thème évoqué sous le revenu citoyen etc... auquel j'espère tout le monde a ou va y participer en pensant à l'intérêt de l'enfant et des parents.
En outre, les droits et les devoirs des parents géniteurs ou pas , et pas forcément au nombre de deux comme vous le précisez pourrait faire l'objet d'un autre thème très intéressant.
Qu'en pensez-vous ?
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Mer 07 Nov 2012, 21:35

Deuxième intervention de pyguapa30 qui dit « 
Ce sujet jouera trop sur l'émotionnel. Sera-t-il possible de débattre de manière raisonnable?
N'ayant pas fait l'expérience d'un divorce avec enfants à charge, je ne peux me prononcer. Par contre en matière de rupture amoureuse, il me reste le souvenir de la phase de la colère.
A ce moment, les belles paroles sur la tolérance et la compréhension volent en éclats. Il faut être sacrément mature pour finalement se pardonner et pardonner.
Vikeros, ton sujet est intéressant mais sache que pour ma part, dans mon combat en tant qu'indignée, il n'est pas prioritaire.
Je suis trop influencée par mes études économiques. Je dois être trop chacale pour penser au fric en premier. Seulement, je me dis qu'on vit dans un monde de commerce. Je souhaiterai que les peuples écrivent leurs propres lois (au lieu de les laisser à une élite) comme, par exemple, la main mise sur la création monétaire.
Aristophane soulève un point important : une indépendance financière qui permettrait de vivre correctement.
Je trouve anormal qu'on oblige un homme à verser une pension alimentaire sans tenir compte de sa situation financière, que le droit de garde revient souvent à la mère. On répète que l'intérêt des enfants est prioritaire mais comment cela est possible si 2 adultes ne règlent pas leurs souffrances en premier lieu.
Personnellement, je suis pour le mariage homosexuel et l'adoption par des couples gays. Simplement, je suis réaliste. La tolérance a encore du chemin à faire.
Religion et politique sont liées. Nous ne pouvons pas nous défaire comme ça de normes imposées depuis des siècles. »

Autant j'avais apprécié ta 1ère intervention, autant je suis déçue par cette 2ème intervention... malgré tout elle est intéressante à débattre de manière tout à fait raisonnable . Je m'explique :

1°) si je devais donner mon point de vue uniquement personnel : je te dirai que le mariage homosexuel et polygame je m'en fous complètement car à partir du moment où le pacs existe cela n'aura aucun impact sur ma vie personnelle.

2°) Si j'ai créé ce sujet de débat c'est parce que je souhaite que chaque être humain puisse être heureux dans une société où il/elle ne sera pas mis de côté.

Par conséquent, lorsque tu dis qu'en tant qu'indignée ce combat n'est pas prioritaire, que la religion et la politique sont liées par des normes imposées depuis des siècles J'ai véritablement envie de te rafraichir la mémoire :
Que me dirais-tu si je te disais que tu dois obéir à ton compagnon en restant dans ta cuisine à élever tes enfants, que tu dois obéissance aux descendants du roi de france car c'est une norme imposée depuis des siècles. Tu accepterais sans rien dire et sans faire??? Quelle genre d'indignée es-tu ? Heureusement que nos ancêtres ont réagis !!!... Ne croyez vous pas ?
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Jeu 08 Nov 2012, 11:34

A une époque où certains rêvent de se lier les mains par le mariage, je rêve moi de me les délier. Je songe au mariage "attisien". Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Mariage Attisien ?   Jeu 08 Nov 2012, 18:32

Bonjour Aristophane... C'est quoi le mariage attisien ? Ferais-tu parti de ceux qui veulent abolir l'institution du mariage civil et religieux ?
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Jeu 08 Nov 2012, 18:56

Bonjour Vykéros : Attis est le dieu de l'intelligence et de la création, l'ennemi juré de Zeus et des dieux stéréotypés. Selon la légende, Attis a été castré, mais je rejoints l'empereur Julien pour dire qu'Attis est toujours à l’œuvre ! (cf. discours sur la mère des dieux, Cybèle, la déesse noire).

Attis est mon dieu!

Et je pense bien faire valoir le mariage qui m'arrangera parce qu'il sera directement issu de la puissance attisienne.

Pour l'instant, ça mijote. Je ne t'en dirai pas plus. Mais ce qui est sûr, c'est que l'enfant sera la personne à préserver quoiqu'il arrive. Pourquoi ? parce que l'enfant est par essence une promesse de vie à ne pas gâcher !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 09 Nov 2012, 16:17

Hola Vykeros,

Ma vie est si belle et si riche à chaque jour qui passe ! J'adore discuter et confronter mes idées avec d'autres personnes. J'ai beaucoup de chance car je m'évertue à rencontrer les personnes ouvertes d'esprits.

Je suis désolée si mon combat d'indignée passe par un raisonnement plutôt économique alors que tout est politique dans ce monde. Les hommes se sont crées eux-mêmes des problèmes psychologiques en philosophant sur telle ou telle idée.

J'essaye de mettre dans l'ordre dans mes idées car il y a tellement de choses à changer dans cette société.

Cette crise, je la vois comme une opportunité d'évoluer, d'essayer de nouveaux modèles.

Dans le fond, je suis une anti-mariage car j'estime que c'est une prison pour l'homme et la femme.


Citation :
2°) Si j'ai créé ce sujet de débat c'est parce que je souhaite que chaque être humain puisse être heureux dans une société où il/elle ne sera pas mis de côté.

Par conséquent, lorsque tu dis qu'en tant qu'indignée ce combat n'est pas prioritaire, que la religion et la politique sont liées par des normes imposées depuis des siècles J'ai véritablement envie de te rafraichir la mémoire :
Que me dirais-tu si je te disais que tu dois obéir à ton compagnon en restant dans ta cuisine à élever tes enfants, que tu dois obéissance aux descendants du roi de france car c'est une norme imposée depuis des siècles. Tu accepterais sans rien dire et sans faire??? Quelle genre d'indignée es-tu ? Heureusement que nos ancêtres ont réagis !!!... Ne croyez vous pas ?

Bien sûr que ton sujet est intéressant s'il permet aux personnes de s'exprimer librement. En fait, je souhaiterai comme toi que les gens soient plus heureux/heureuses, qu'ils/elles soient des êtres authentiques.

Tu sais j'ai du mal à imaginer un compagnon qui m'imposerait de rester à la maison sans que j'ai mon mot à dire car je ne vis pas cette situation. Mais je remercie tous ces hommes et ces femmes connu/es ou inconnu/es qui ont bravé toutes les normes de la société pour se sentir mieux. Il leur en a fallu du courage...

Les personnes (homme ou femme) qui savent mener leur barque ne se contentent pas d'analyser ce que voient seulement les yeux.

Je l'ai déjà évoqué, il y a beaucoup plus de subtilité dans les rappports homme/femme. Ne me cites pas une généralité s'il te plaît Vykeros !!!!

Nous disposons de peu d'informations sur l'Histoire du passé. Les manuels d'histoire évoquent très peu "la fausse soumission" des femmes et/ou des peuples.

Si nous avions le pouvoir de voyager dans le temps et de se souvenir de nos vies passées, on rigolerait pas mal avec notre rôle de simple observateur/observatrice.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 09 Nov 2012, 17:54

@Pyguapa : voilà une mise au point qui s'imposait. parfaitement claire et de surcroit parfaitement cohérente avec tes précédents propos. Et surtout tout à fait pertinente : oui, le mariage actuel est une prison ! Il faudra bien s'en débarrasser un jour ou l'autre.

@Vykeros : la question que tu poses est essentielle. Elle touche à notre quotidien et dans le fond, même si pour elle la question du mariage n'est pas prioritaire, Pyguapa est de ton avis.

J'en profite pour préciser ma pensée : donner la priorité à l'enfant ne veut sûrement pas dire que tel ou tel comportement sexuel est a priori néfaste au développement de l'enfant. Des parents naturels peuvent être de vrais dangers pour l'enfance. Des parents adoptifs aussi, même s'ils sont hétérosexuels. En donnant la priorité à l'enfant, je n'ai strictement aucun a priori. Ce que je veux c'est que la petite fille ou le petit garçon puisse grandir lentement.

A l'abri de tout tremblement sexuel. L'enfant doit arriver seul à se demander si par hasard ... ? quoi ? Curieux ce truc, qu'est-ce au juste ? Et ... tomber amoureux pour la première fois....
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Non Intervention de l'Etat et Liberté de Mariage !!!   Ven 09 Nov 2012, 18:13

Bonjour Aristophane ,
Je sens que je vais bien aimé ton dieu … dommage qu'il soit castré (rires)...
Apparemment le mariage t'arrange et tu sembles en pleines réflexions sur ce sujet … intéressant..
Pourquoi ne pas essayer de construire nos réflexions ensemble et avec celles et ceux qui le veulent ?....
Nos critiques que je veux constructives nous permettront d'accoucher de nos idées … et de les confronter afin de pouvoir faire évoluer nos idéologies.... Non?

Pour ma part, je reste pour l'instant déterminé sur deux éléments qui me semblent fondamentaux :

1°) Je suis attaché à la « Liberté » de chacun et de chacune à être libre de décider de sa vie amoureuse, sexuelle et religieuse qu'elle veut vivre : pour garantir ce principe de « Liberté » il faut des individus libres à tout moment de se désolidariser d'une ou de plusieurs communautés dans lesquelles ils vivent. Le but final étant que chacun et chacune puisse vivre heureux !!!

2°) Pour cette raison, il me semble que l'Etat devrait s'interdire de légiférer sur la vie des couples mono ou polygames et mettre fin au rôle du maire dans les mariages.
Seules les personnes appartenant à une communauté religieuse etc... puisqu'elles ont choisi librement cette communauté respecteront les principes qu'elles veulent respecter.
Exemples : Les catholiques s'interdiront de célébrer des mariages homosexuel(les) ou de curés.
Des musulmanes s'interdiront d'avoir plusieurs maris etc...


Cette position me paraît celle qui pourrait le mieux respecter dans une civilisation moderne et démocratique le choix de chaque individu.
Reste à définir et à réfléchir comment organiser le patrimoine « économique », « juridique » et le lien « social » pour chaque individu avec un ou plusieurs enfants qui sont par essence une promesse de vie à ne pas gâcher ! (magnifique expression... j'espère que tu m'en apprendras d'autres …)

Dans l'attente de ta réponse,
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 09 Nov 2012, 18:37

@Vykeros : Tu viens de décrire les grandes lignes du mariage attisien !

Exception faite de la place de l'enfant qui est capitale pour lui, mais aussi pour le couple ! Car quand l'enfant est préservé, le couple n'a plus aucun motif de discorde sérieux; surtout si chacun est économiquement indépendant.

Par ailleurs, si je tiens au mot de "mariage", c'est pour marquer les esprits. Il faut bien s'affirmer, non?

Si loi il doit y avoir pour situer ce mariage au regard des autres types de mariages (y compris le mariage civil) , c'est une loi qui affirmera d'une part le libre consentement des mariés et de leur libre divorce, si divorce il doit y avoir, et d'autre part l'engagement des époux à assurer le devenir de l'enfant à deux, malgré le divorce éventuel.

Ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Ven 09 Nov 2012, 21:05

Cher Aristophane,
Comme je te trouve assez confus dans tes propos, je te propose de bien dissocier 4 choses :
1°) L'union des personnes entre elles que toi tu nomme « mariage »
(merci à toi, tu viens de me faire avancer …. L'union me semble le bon mot pour envisager quasiment toutes les relations possibles, le mot mariage me semble trop restrictif …. mais c'est très subjectif ce que je dis)
2°) Les géniteurs d'un enfant
3°) les individus « actuellement » responsables de l'enfant
4°) les individus « futurs » responsables de l'enfant

En effet, en y réfléchissant bien je considère dans le 1°) l'union et même la désunion des personnes (individus majeurs, responsables d'eux-même et libre) n'ont pas à rendre des comptes à un enfant de leurs choix de vie.
Que dans le 2°) dans certaines situations très particulières les géniteurs d'un enfant ne sont pas ou ne sont plus les individus responsables d'un enfant cas N°3 et N°4.
Que dans le 3°) il y a les individus responsables d'un enfant Devoirs ou obligations que l'on devrait imposées par la loi aux individus qui lorsque par des circonstances malheureuses disparaissent il y est un relais vers d'autres individus cas N°4.

Voici donc ma réflexion pour ce soir sur comment préserver l'enfant selon différentes situations ….
Est-ce que quelqu'un voit autre chose à y ajouter ?

Sur un autre point, lorsque tu dis que « quand l'enfant est préservé, le couple n'a plus aucun motif de discorde sérieux » … Ceci sera d'autant plus vrai, lorsqu'on sera certain que chaque personne responsable d'un enfant a acquis une indépendance économique (je préconise d'en discuter sur les thèmes du revenu minimum ou citoyen ….) Pour autant l'être humain arrive toujours à trouver des moyens de mésentente....(sourire ironique)

Théoriquement ce que je dis me plais bien (sourire satisfait) mais comment préserver l'enfant de manière psychologique vis à vis des unions ou des désunions possibles (déception)

Est-ce que ce que je dis là correspond aussi à ta vision des choses cher aristophane ? et aux autres participant(e)s
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Sam 10 Nov 2012, 08:12

cher Vykéros, je cherche un mariage qui soit la négation des mariages actuels (civil ou religieux) et qui ait la puissance d'un dieu.

Le mot "union" me paraît tout à fait inapproprié. Union ? Comme Union Européenne ? C'est sinistre.

Par ailleurs, je suis ravi d'être confus dans mes propos car, comme je te l'ai dit, ça mijote en moi.

Il y a derrière mes propos 2 épouses et 5 enfants. Cela fait beaucoup de souvenirs et une expérience plutôt lourde, enfin, tout un bazar que l'on ne domine pas comme ça.

Désolé, mais je suis actuellement à la recherche d'une méthode de législation spontanée. J'ai décidé de me faire les dents sur un sujet qui tient le cœur de Pierrot : "L'égalité salariale entre les hommes et les femmes".

Dès que cette méthode sera suffisamment clarifiée, je te promets de revenir vers toi. Mais je crois quand même que nous aurons du mal à former ensemble un consensus sentimental à propos du mariage attisien puisque tu me sembles aborder le sujet sous un angle très laïque et très rationnel. Trop laïque et trop rationnel à mon goût.

Cela étant, la méthode de législation spontanée sera connue de tous et rien ne t'empêchera de l'utiliser pour former une communauté politique décidée à promouvoir l'union entre les êtres humains à laquelle tu aspires.

alien
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: remerciements   Sam 10 Nov 2012, 19:51

Merci Aristophane pour la sincérité de ta réponse et je suis content de voir que tu mijotes … peut-être pourras -tu un jour assouplir ma rationalité … le sujet de Pierrot m'intéresse aussi mais beaucoup moins … et enfin je suis curieux de savoir ce qu'est la législation spontanée...
A plus tard... dès que tu auras avancé dans ta réflexion...
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Sam 10 Nov 2012, 20:12

Nous sommes en train de tester la législation spontanée Vykeros et le premier test concerne l'égalité des salaires hommes/femmes.

Sinon concernant ton sujet, à ton avis, doit-on revoir notre façon de concevoir l'amour? Le mariage n'était-il pas pour l'homme d'avoir une sécurité sexuelle en étant sûr de trouver une partenaire chaque nuit et pour la femme une sécurité physique avec la protection d'un homme?

Sait-on vraiment aimer une personne? Ma façon d'aimer a beaucoup changé avec le temps et au fil de mes aventures amoureuses. Je suis devenue plus tolérante
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Mariage : un amour au fil du temps ...   Sam 10 Nov 2012, 21:27

Merci Pyguapa30 pour cette approche beaucoup plus humaine du sujet : Que recherche t-on dans le mariage ? Chacun a sa propre conception …
et il est vrai que je suis persuadé que l'ensemble de notre société doit concevoir l' « Amour » et par conséquent le « mariage » d'une manière plus souple ….
Cependant, je suis tout à fait d'accord avec toi l'Amour évolue au fil du temps et des personnes que l'on rencontre … sujet difficile auquel je ne pense pas avoir la réponse sinon je m'appellerai « Dieu» (rires) et pas VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Sam 10 Nov 2012, 22:09

@Vykeros : c'est promis, nous aborderons ce sujet du "mariage" dès que nous aurons fait avancer la législation spontanée de façon significative.

Si tu veux comprendre ce que nous recherchons, il te suffit de lire les fils de discussion intitulés :

- "Je suis tenté par une ultime tentative, vraiment ultime": ICI
- "Le leg aléatoire d'un anthropocrate"ICI
- "Exutoire à un consensus sentimental" ICI
- Et tous les attendus sentimentaux, par exemple celui de Narbonne ICI

Avec les liens, c'est mieux.

Quel est l'enjeu de la législation spontanée ? Mais voyons de franchir un cap, un mur, une muraille : passer des sentiments qui motivent les êtres humains à titre individuel aux normes qui régissent la vie commune.

Pas facile et, pourtant, capital. Au bout, il y a la liberté de chacun, car je fais le pari que la complexité de chaque être humain dès lors qu'elle peut s'exprimer à 100% assurera un bien être général et que personne ne restera à quai. En fait, c'est simple si je veux être libre il faut que je m'assure que mon voisin l'est aussi.

Cette volonté , je l'ai en moi et je la sais en vous.

On les aura Basketball

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   Dim 11 Nov 2012, 17:00

Je pense comme toi Vykeros, l'Etat, les religions, la société, la famille et les autres n'ont pas à se mêler des affaires sentimentales des uns et des autres.

Dans ma culture d'origine, les parents imposent le choix du mari ou de la femme. Ma grand-mère qui vit pourtant depuis plus de 40 en France ne veut toujours pas évolué et a cherché à me "trouver un mari aisé financièrement"

Peu lui importait de savoir si j'étais d'accord de passer ma vie auprès d'un inconnu qui pouvait être plus âgé que moi de 10, voire 15-20 ou 30 ans...

Heureusement que ma mère a refusé d'obéir stupidement à la tradition :D

Du coup, je pense à ces millions de jeune fille mariée de force et je me dis comment des femmes qui ont souffert peuvent-elles reproduire ce qu'elles ont connu?

Je ne pense pas qu'une jeune fille de 13 ans puisse apprécier une première nuit d'amour avec un homme qu'elle ne connait pas, surtout que le sexe reste un gros sujet tabou.

Je me demande quel plaisir peut éprouver un homme de prendre une vierge si jeune.

Sauf si une jeune fille le désire réellement, je trouve inadmissible qu'on impose à des jeunes des pratiques d'un autre temps. De même, qu'en est-il de l'homme qui doit épouser par convention sociale une femme qu'il n'aime pas?

C'est difficile de faire changer les mentalités. Moi ce que je désire, c'est juste de voir des gens heureux de se marier librement...

Homme/femme, homme/homme, femme/femme : peu importe du moment que ces personnes heureuses donneront une bonne base à la venue d'un enfant.

Malheureusement, il faut qu'on juge absolument le comportement des autres ou plutôt on nous a appris à juger.

Il m'a fallu beaucoup de temps pour reconstruire ma conception de l'amour. Je suis passée par plusieurs étapes, je me suis montrée très immature plus jeune, le temps de me rendre compte que tout ce que j'avais appris ne venait pas de moi mais des autres...

Aujourd'hui, je déplore encore qu'on doive se marier pour s'assurer financièrement.

Sommes-nous prêt/es à changer notre vision de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quels vêtements avez-vous prévu pour après l'accouchement?
» Implantation d’un show-room pour la vente de voitures d’occasion à l’entrée de Bougival
» comment faire pour travailler chez MAC?
» aide à la télétransmission : Quel taux de télétransmission pour en bénéficier?
» Les conditions pour avoir droit au chômage

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Nos propositions :: Nos propositions en cours de réflexion :: Propositions à étudier (vrac)-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: