Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Partagez | 
 

 Italie, l'omertà d'État au secours de Cosa Nostra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 3213
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Italie, l'omertà d'État au secours de Cosa Nostra    Jeu 02 Aoû 2012, 22:10

L'Etat italien a bien négocié avec la mafia pour que cesse la vague d'attentat du début des années 90. Des tractations, jonchées de cadavres, et couvert du sceau du secret. Que des magistrats, souhaitent, vingt ans après faire sauter.

Il y a 4 ans le parquet de Caltanisetta avait réouvert l’enquête sur les assassinats des juges Falcone et Borsellino et le parquet de Palerme celle concernant les tractations entre l’État et la Mafia.

Le 24 juillet dernier, le parquet de Palerme a demandé que 12 personnes soient renvoyées devant les juges pour répondre «d’attentat à un corps politique de l’Etat».

Voilà ce qui est écrit sur l'acte d'accusation signé par le procureur adjoint Antonio Ingroia et par les substituts Nino Di Matteo, Francesco Del Bene et Lia Savane.

Les chefs de Cosa Nostra Bernardo Provenzano, Totò Riina, Leoluca Bagarella, Antonino Cinà et Giovanni Brusca se retrouvent inculpés en compagnie du député Calogero Mannino, du sénateur Marcello Dell'Utri, l'inséparable du Cavaliere Berlusconi, et l'ex ministre de l'Intérieur Nicola Mancino. Ce dernier devra répondre «uniquement»... de faux témoignage. Antonio Subranni, Mario Mori et Giuseppe De Donno, trois anciens hauts gradés des carabiniers font aussi parties du lot. Sans oublier le fils de l'ancien maire mafieux de Palerme, Massimo Ciancimino. Ils sont tous invités à la barre.

Forza Mafia

Les juges cherchent à faire la lumière sur la période trouble qu'a vécue l'Italie entre 1992 et 1994. Entre la fin du «maxi-procès» contre les boss de Cosa nostra - un procès instruit par le juge Falcone, qui sera assassiné quelque mois plus...


Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Italie, l'omertà d'État au secours de Cosa Nostra    Ven 03 Aoû 2012, 08:14

cela ne m'étonne vraiment plus depuis longtemps, les gouvernements italiens sont des maffieux notoires, qui dit mieux pour pomper le peuple?
Revenir en haut Aller en bas
 
Italie, l'omertà d'État au secours de Cosa Nostra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un prénom... ? au secours!
» Au secours! C'est bientôt noël!!!!
» Au secours !
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Nouvelles du Monde :: Europe-
Sauter vers: