Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Zone euro : Les rats quittent le navire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Zone euro : Les rats quittent le navire   Lun 27 Aoû 2012, 21:01

Si eux aussi quittent le navire, c’est que le Titanic commence à prendre l’eau de toute part…

Tribune libre de Thibault Doidy de Kerguelen*

Après les banques, voici qu’un des plus importants fonds souverain du monde et qu’une des plus grosses compagnies d’assurance vie d’Europe se désengagent…

Nous évoquions, il y a quelques jours, les entreprises qui quittaient les banques européennes, soit pour des banques américaine, soit pour des banques « maison ». En fait, le phénomène prend de l’ampleur. Mais plutôt que de vous parler d’entreprises, ce qui donnerait l’impression de se répéter (et très certainement la cause en reste la même, les algorithmes !), je vais évoquer avec vous aujourd’hui deux cas qui me semblent différents, et relativement inquiétants par la conjugaison des faits.

Tout d’abord, évoquons un pays. La Norvège. Le fonds souverain de Norvège, 600 milliards de dollars (3 693 267 088 651 NOK), excusez du peu, qui a perdu un petit 2% sur le second trimestre 2012, vient d’annoncer par la voix de son directeur Yngve Slyngstad un certain nombre d’arbitrages et de repositionnements. Le maître-mot est « poursuivre la réduction de son exposition au risque européen ».
■Le fonds de pension norvégien s’est déjà débarrassé de son papier portugais et irlandais.
■Il n’est plus exposé aux risques souverains italien et espagnol qu’à hauteur de 6 milliards de dollars.
■Désormais s’engage à brève échéance la réduction de l’exposition aux risques souverains français et britannique.
■L’Allemagne est en observation.

Yngve Slyngstad a été clair, les pétrodollars norvégiens quittent la zone euro.

Des arbitrages pour se repositionner où ? Principalement au Brésil et en Inde que le fonds souverain norvégien voit comme les grands potentiels de développement pour les années qui viennent. La Chine ? Hélas, l’engagement de NBIM y a déjà atteint le plafond autorisé par les autorités chinoises pour la détention de dette nationale par des fonds étrangers. Et puis les États-Unis que la Norvège ne voit pas s’écrouler, contrairement à son...


Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Zone euro : Les rats quittent le navire   Mer 29 Aoû 2012, 06:27

Tous les etablissements financiers essaient de se degager de la Grèce, Espagne, Italie ...
Les fonds vautours vont bientôt apparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Zone euro : Les rats quittent le navire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle crise sur la zone euro ?
» Quand ce ne sont pas les rats qui quittent le navire... (Vermine)
» LES RATS !
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Balançoire Euro Vanadium

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Nouvelles du Monde :: Europe-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: