Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Racisme : Une plaie purulente !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 73
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Racisme : Une plaie purulente !   Mer 24 Oct 2012, 13:02

En direct de ma Segpa



En noir et blanc

Dans l'une de mes classes, il y a un jeune garçon de 14 ans qui porte ses origines sénégalaises comme un étendard, un flambeau de révolte, une armure pour bouter loin de lui tout ce qui n'est pas marqué du sceau de l'étrangeté. Il n'est pas un cours où nous nous retrouvons en conflit, à propos d'un mot, d'une expression, d'une tournure de phrase ou du choix d'un élève. Tout pour lui est prétexte à ferrailler contre la norme, la règle, celui qui se trouve face à lui, forcément adversaire, indubitablement ennemi de peau !

Il est profondément, viscéralement raciste. Sa négritude (je compte bien trouver un extrait de Léopold Senghor pour réfléchir à cette appellation) est ce qui le détermine. Pas une minute de repos, pas un instant ou il ne baisse la garde. Écorché vif, il est sans cesse à surveiller le moindre propos, la plus petite intention de ceux qui se dressent face à lui.

Comment peut-il vivre son immersion dans une école qui non seulement n'est pas constituée uniquement de ses pairs mais encore qui lui impose des règles qu'il réfute à tout moment ? La langue est notre pierre d'achoppement. Il s'arqueboute contre l'idée d'user d'une langue distinguée, socialement normée. C'est son langage de quartier qui doit être la norme, ses expressions et son argot qui devraient s'imposer à nous. Il n'en démord pas ….

Il n'accepte de côtoyer que ses compagnons d'exclusion. Tout ce qui détermine une distinction devient une carte de visite acceptable à ses yeux. D'abord ses frères de couleurs, ceux-là ont droit immédiatement à son respect. Puis ses camarades du Maghreb, ses coreligionnaires du Coran, ses camarades du...


Lire l'article , voir et écouter la vidéo ici
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Jeu 25 Oct 2012, 07:44

Le refus de la différence = manque d'affection + 1 naturel agressif + refus de ses propres responsabilités...Ce sont tous ces facteurs qui permettent l'influence et la soumission. Si des dictateurs détiennent le monopole culturel (religion, mode de vie...), politique et économique, c'est parce que les faibles se reposent sur eux pour les guider. Le sadique n'a lieu d'être s'il n'y avait pas de masochiste.
Ce témoignage est 1 constat, mais n'explique pas les causes d'1 tel mal être : ce prof a-t-il fait l'effort de rencontrer les parents de cet élève ?
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Jeu 25 Oct 2012, 20:00

C'est Copé l'auteur de l'article ?
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Ven 26 Oct 2012, 07:01

Narbonne, crois-tu que le racisme ne soit propre qu'aux Blancs ? Ma mère est Vietnamienne, et l'1 des pires racistes que j'ai hélas connu(e)s...
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Ven 26 Oct 2012, 08:03

Bien sur que non.
Mais Copé, passe son temps à faire passer ce message (le pain au chocolat ...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Ven 26 Oct 2012, 11:21

je vais me taire là! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Ven 26 Oct 2012, 14:47

Classique, il suffit que quelques un(e)s attisent la haine, pour que ça prenne, d'1 côté comme des autres. Le + dur reste de pratiquer l'empathie, et comme la plupart sont des moutons égoïstes...
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Ven 26 Oct 2012, 17:52

Darna tu as raison. Il se passe exactement cela.
Revenir en haut Aller en bas
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Sam 27 Oct 2012, 08:34

J'ai longtemps hésité à repondre à ce fil car je suis doublement touché par ce problème de racisme.
Je suis né en France d'un père espagnol et d'une maman française, et mon épouse est black d'afrique centrale. Mes enfants sont donc metisses.
Dans la rue où je suis né, la moitié des gens étaient d'origine espagnole et donc cela parlait en français, espagnol et... occitan. Cela marchait nickel, quoique une fois mon père demande à un français pur souche "pour qui sonne le glas?" et la réponse fut "c'est rien, c'est pour un espagnol".
En effet, mon père refusait de parler espagnol, car il considerait qu'il fallait s'integrer au maximum en France et on le prenait donc pour un français pur souche.
Tout allait bien et jusqu'aux années 70, je me considérais comme totalement français et quelque part comme totalement identique à un français pur souche. La question ne venait même pas à l'esprit.
Puis, on a commençé à parler d'immigré de 1er génération, de 2 ème génération et là j'ai commençé à me dire " c'est quoi ce truc ?, certains doivent considerer que je ne suis pas totalement français". Mais bon, ce n'etait pas grave.
Depuis une dizaine d'années, le phénomène s'accentue en lançant des debats sur l'identité nationale, sur les roms, sur les musulmans... et du coup je me sens de plus en plus exclus des français. Pour refaire ma carte d'identité, plus ça va plus on me demande des papiers car "ah bon, votre père est né en espagne, faudra fournir un certificat de nationalité..." et ma réponse "non, car ma mère est née en France". J'ai donc l'impression qu'on tolère ma presence en France et que je suis un sous français. C'est vraiment pénible et je le vis mal.
D'ailleurs, je me demande si je ne vais pas demander de changer de nationalité car j'en ai raz le bol de ces debats à la noix.
En ce qui concerne mon épouse et mes enfants, c'est du grand spectacle. Les controles d'identité, ils connaissent, d'ailleurs à force de sortir leurs papiers ils se sont usés.
Combien de fois, on me demande "vous etes son père ?" à l'école, ... et au supermarché la question est "vous êtes ensemble ?".
J'ai des dizaines d'anectodes de racisme "ordinaire" mais toujours blessantes pour la personne qui les subit.
Il ne faut donc pas être étonné de ce communautarisme qui se développe. Quand on refuse d'integrer l'autre, l'autre se regroupe avec ses semblables et au fil des generations ils n'essaient même plus de s'integrer dans la société française.

Ces histoires de petit pain au chocolat et autres ont des conséquences beaucoup plus graves que ce qu'on imagine. C'est joué avec le feu et faire l'apprenti sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Sam 27 Oct 2012, 09:29

Merci pour ton témoignage, Narbonne. Cependant ce que j'affirme, c'est que, certes il y aura toujours quelques malins qui profitent de la crétinerie de ses congénères, pour asseoir leurs contrôles. Si la plupart prenaient leurs destins en mains, alors il n'y aurait jamais ce genre de dérive. Que penses-tu d'1 crs qui, lors d'1 procès des Faucheurs volontaires, m'ayant vu dsicuter avec José Bové, est venu me demander discrètement (fallait pas que l'on sache qu'il était au fond de lui avec nous...), s'il pouvait avoir 1 autographe...Mais lorsque je lui ai demandé s'il nous chargerait dessus, sur ordre supérieur...ben, la mort dans l'âme, il avoue qu'il était payé pour obéir. Alors tu sais, son autographe, il ne l'aura que lorsqu'il aura appris à désobéir aux lois imbéciles, lui ai-je rétorqué ! C'est à cause de tout ça, que le pouvoir aux peuples...à condition qu'ils soient responsables de leurs réflexions/action...Sinon...
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Sam 27 Oct 2012, 21:08

Je ne me laisse jamais faire et je remets les pendules à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   Dim 28 Oct 2012, 07:53

Narbonne a écrit:
Je ne me laisse jamais faire et je remets les pendules à l'heure.

quel plaisir de lire cela!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Racisme : Une plaie purulente !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Racisme : Une plaie purulente !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le racisme
» Scène de racisme ordinaire
» Le racisme, la xénophobie, l'antisémitisme, l'islamophobie et leurs amalgames.
» Urgent : Petite plaie ce matin : Nigari?
» plaie au mamelon

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Divers :: Culture-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: