Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 DROIT DE VIVRE : BESOINS ESSENTIELS pour TOUS & LEGITIMITE DES RICHES dans une SOCIETE de CLASSE MOYENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: DROIT DE VIVRE : BESOINS ESSENTIELS pour TOUS & LEGITIMITE DES RICHES dans une SOCIETE de CLASSE MOYENNE   Ven 30 Nov 2012, 12:43

Après avoir lus de nombreux messages, je vous propose ici l'essai d'une synthèse de vos réflexions et de la mienne (en construction) :

1°) Richesse mini un Droit pour tous !!! :
Chacun d'entre vous débat sur la répartition des richesses pour tous les hommes avec comme objectif qu'il y est une richesse minimum acceptable et essentielle pour assurer la survie de chaque être humain qui né.
Certains attribuerait cette richesse minimum comme un droit essentiel obligatoire assurer par l'Etat.

2°) Richesse mini un Droit sans obligation ?
Ceci provoque chez d'autres de vives réactions car comment pourrait être envisageable que certaines personnes puissent obtenir ce droit d'office sans rien faire.
Ces fainéants sont-ils des jeunes drogués qui passent leur temps à être assistés ou des vieux rentiers pleins de fric qui font bosser les autres?

3°) Richesse mini un Droit pour certains et pas d'autres !!!
Certains enfin considèrent qu'il faut distinguer parmi les personnes qui ont droit à une richesse minimum, celles qui n'ont pas le choix;... de celles qui pourraient obtenir une richesse minimum ou supplémentaire.
Celles qui n'ont pas le choix seraient les handicapés mentaux et physique à la naissance ou pas selon un certain degré d'incapacité?..., les personnes agées selon un état physique et psychologique à définir ?... les personnes malades (cancer, sida, voire droguées ?... ) et enfin les enfants jusqu'à leur majorité... car il serait immoral d'exiger de ces catégories de personnes une ou des obligations pour recevoir cette richesse minimale car ils en sont incapables.

A partir du moment où l'on exclut toutes ces personnes qui n'ont pas le choix, les autres pourraient bénéficier d'une richesse minimum en contrepartie de certaines obligations : effectuer des formations, effectuer des activités d'intérêt général, rechercher activement un emploi ou élaborer des stratégies pour créer leur propre emploi etc...

4°) Cette richesse minimum désignée sous d'autres notions Revenu minimum, Revenu citoyen, Revenu de Solidarité etc... remplacerait justement toutes les aides attribuées RSA, RMI, AAH, Prestations familiales, ARE indemnités chômage, allocations de toutes sortes etc … De cette manière, chaque personne serait à égalité en terme de ressources financières.

5°) D'autres enfin se révoltent contre cette notion de richesse minimum … pourquoi minimum ? Ne devrait-il pas y avoir une richesse moyenne voire maximum..., décente et acceptable pour vivre correctement sans être au ras des pâquerettes?

6°) Richesse minimum, moyenne, maximum : doit elle être considérée comme un droit avec ou sans obligations ? Et on retrouve les mêmes discussions du 2°) au 4°)

7°) La Richesse ne devrait-elle pas nous faire réfléchir sur la conception de la société dans laquelle nous voulons vivre ? Je crois que c'est Aristote qui expliquait qu'il fallait une société avec très peu de riches, beaucoup de classes moyennes et très peu de pauvres (analyse à laquelle j'adhère)

8°) Ne devrait-elle pas nous faire réfléchir aussi sur la mauvaise répartition des richesses entre les hommes ? … et notamment la légitimité ou pas d'avoir le droit d'être riche?... et quand est-ce que cette richesse extraordinaire peut-elle devenir inacceptable pour les autres citoyens d'une société? Quelles règles doit-on poser dans la répartition des richesses ? (taxation au-delà d'un certain montant ? Comme le préconisait le Front de Gauche ...

9°) Ne devrait-elle pas nous faire réfléchir sur la démesure de notre démographie mondiale ou nationale que l'on ne souhaite pas réguler au nom de la Liberté mais que certains payent en souffrances, en solitudes, en malnutrition, en assistanat, en guerres etc...

Conclusion:
L'objectif ultime qu'il y a derrière toutes ces notions de richesses mini, moyenne , maxi, extraordinaire, de répartition de richesses , de droits et/ou de devoirs pour obtenir des besoins essentiels c'est la recherche du bonheur pour chaque individu

Cette recherche ne sera véritablement harmonieuse que si l'on parvient à réguler notre démographie, que si l'on réparti nos besoins afin que chaque individu appartienne à une classe moyenne (la répartition des richesses et des besoins reste à définir...)
Classe moyenne capable d'avoir des projets d'avenir en contribuant par ses activités à avoir des droits pour obtenir des ressources financières garanties par l'Etat en cas d'incapacités de vivre décemment sans avoir peur du lendemain (bref le monopole d'une sécurité sociale, une société sans assurances privées !?!!...)

Pour autant, il ne faut pas empêcher à certains la possibilité de devenir riches mais sans que l'accumulation de richesse devienne un but aux détriments de toute une société comme le font les « 1% » ou le ferait le gourou d'une secte en dépossédant les autres de tous leurs biens.
La richesse ne devrait être légitime que lorsqu'elle révèle un talent reconnu par tous ou lorsqu'elle est l'aboutissement d'un effort mérité par une activité saine qui est récompensé par le choix d'un paiement consenti par les consommateurs.

Sinon pour répondre à la question je dis OUI sur le PRINCIPE d'un REVENU MINIMUM MAIS SOUS plusieurs CONDITIONS que j'essaie de construire avec vous selon vos critiques constructives pour permettre de faire évoluer la réflexion...

Et vous ? Qu'en pensez vous ?
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DROIT DE VIVRE : BESOINS ESSENTIELS pour TOUS & LEGITIMITE DES RICHES dans une SOCIETE de CLASSE MOYENNE   Ven 30 Nov 2012, 17:05

Très bonne réflexion Vykeros !

Nous cherchons une méthode pour agir et mettre sur écrit les politiques économiques sociales qui nous intéresse.

Nous testons l'égalité salariale homme-femme et ce n'est pas évident. Tu as posté 2 ou 3 autres pistes de reflexion. Je souhaiterai également qu'elles aboutissent. Voudrais-tu essayer notre méthode ou initier la tienne?

Je me connais si je laisse mon cerveau raisonner: il voudra traiter de tas de sujets pour éviter de me centrer. Or il est hors de question que je m'éparpille de nouveau. J'ai commis cette erreur en débattant sans cesse sur d'autres forums.

Néanmoins, je répondrai avec plaisir à tes questions plus tard. Excuse-moi, en ce moment, je dois faire un travail de deuil. Je ne suis pas capable de répondre sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
VYKEROS



Messages : 69
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 43
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Besoins Essentiels : Principe Humaniste non?   Jeu 18 Avr 2013, 20:03

Merci pyguapa pour tes encouragements.
J'espère que d'autres membres vont se manifester dans cette réflexion car je suis sincèrement convaincu qu'elle est un élément essentiel pour démêler de nombreux problèmes pour chaque individu vis à vis de la société...
Voulez-vous savoir lesquels ?
VYKEROS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DROIT DE VIVRE : BESOINS ESSENTIELS pour TOUS & LEGITIMITE DES RICHES dans une SOCIETE de CLASSE MOYENNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DROIT DE VIVRE : BESOINS ESSENTIELS pour TOUS & LEGITIMITE DES RICHES dans une SOCIETE de CLASSE MOYENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival "Une scène pour tous" à La Loupe (28)
» Le mariage pour tous
» Pourquoi je dis « NON » au “don du sang pour tous”
» Accès forum BSD -pour-tous
» Future femme de GAV mais pas le droit de vivre avec...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Autres Sujets de Discution :: Economie-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: