Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Partagez | 
 

 BNP Parisbas, Crédit agricole...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 73
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Ven 05 Avr 2013, 13:02

BNP Parisbas, Crédit agricole... des banques françaises à l'ombre des "palmiers"

Le Monde.fr | 05.04.2013 à 09h57 • Mis à jour le 05.04.2013 à 14h40

Par Anne Michel


La salle de conférence de BNP Paribas, à Paris. Cette photo est tirée du travail de la photographe Jacqueline Hassink "The Table of Power 2" (éd. Hatje Cantz, 2012), réalisé de 2009 à 2011, au sein des cinquante plus grandes entreprises européennes. | JACQUELINE HASSINK

Dans les fichiers "OffshoreLeaks" révélés par Le Monde daté du 5 avril, il apparaît que deux banques françaises majeures, BNP Paribas et le Crédit agricole, ont supervisé la création de très nombreuses sociétés offshore pour des clients recherchant la confidentialité et une fiscalité plus faible, dans les îles Vierges britanniques, dans les îles Samoa ou à Singapour, à la fin des années 1990 et tout au long des années 2000. C'est ce que dévoile le Consortium international de journalistes d'investigation (ICIJ) qui travaille sur ce dossier depuis plus d'un an et dont les données s'arrêtent au début de l'année 2010.

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vous abonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l'édition abonnés

Selon ces documents secrets, BNP Paribas opère par l'intermédiaire de ses filiales à Singapour et à Hongkong, alors que le Crédit agricole s'appuie sur sa filiale suisse, dont le siège est à Genève. Dans les deux cas, les sociétés ont été constituées depuis les filiales asiatiques. Et avec l'aide d'un prestataire spécialisé sur l'offshore et la création de sociétés clés en main (ces fameuses quick companies, créées en moins de 48 heures), Portcullis TrustNet, pour de riches clients se déclarant domiciliés en Asie, dissimulés derrière des prête-noms.
La constitution de telles sociétés de droit anglo-saxon n'est pas illégale en soi, tant qu'elle n'est pas proposée à des clients de...

Lire la suite et voir la vidéo ici
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Narbonne

avatar

Messages : 1680
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 65
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Dim 07 Avr 2013, 05:12

Tout est fait pour ne pas payer d'impots. Apres on s'étonne que les états soient en déficit.
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Lun 08 Avr 2013, 07:47

L'affaire Cahuzac révèle brutalement à tous les citoyens la négligence et même la complaisance de nos dirigeants vis-à-vis de l'évasion fiscale.

Pourquoi l'administration fiscale a-t-elle perdu 25 000 agents depuis 2002 ? Pourquoi le nombre de vérifications approfondies de situations personnelles a-t-il chuté de 12% entre 2006 et 2011 ? Pourquoi laisse-t-on chaque année 60 à 80 milliards d'euros échapper à l'impôt, tout en prétextant les déficits publics ainsi creusés pour sacrifier les retraites, les allocations sociales, les emplois publics, les investissements écologiques d'avenir ?

Votre gouvernement peut prendre sans tarder cinq mesures clés pour en finir avec la complaisance :

embauchez sous 12 mois au moins 1 000 agents de contrôle fiscal pour renforcer les 5 000 vérificateurs actuellement en poste. Chacune des nouvelles recrues rapportera à l'État au moins 2,3 millions d'euros par an grâce aux redressements fiscaux opérés, soit 40 fois le montant de son traitement !
exigez des banques la communication de l'identité de tous les ressortissants français détenteurs de comptes à l’étranger. La loi FATCA oblige depuis début 2013 tous les groupes bancaires opérant aux Etats Unis à communiquer sur demande du fisc américain les données concernant ses ressortissants: il suffit d'une volonté politique !
établissez, en lien avec les associations spécialisées, une liste crédible des paradis fiscaux, ces trous noirs de la finance occulte et de la corruption
donnez 12 mois aux banques opérant en France pour fermer leurs filiales dans ces territoires, sous menace de retrait de la licence bancaire. Les banques françaises ont 527 filiales dans les paradis fiscaux dont 360 pour la seule BNP Paribas !
imposez le "reporting par pays" aux multinationales établies en France : cette transparence sur le chiffre d'affaires, les bénéfices et les impôts payés dans chaque pays permettra au fisc de déjouer les manipulations des prix de transfert entre filiales des multinationales et de pouvoir enfin imposer Total ou Google sur leurs bénéfices.
Le changement, c'est maintenant ou jamais !

Signez la pétition...


Attac France, le 5 avril 2013

Pour en savoir plus :
- http://www.france.attac.org/dossiers/stoppez-levasion-fiscale
- http://blogs.mediapart.fr/blog/attac-france/050413/petition-francois-hollande-stoppez-levasion-fiscale
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 73
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Lun 08 Avr 2013, 17:17

Merci pour ces liens " Darna " ,

J'ai déjà signé ces pétitions sur " PSE ", mais tu as bien fait de les poster aussi ici , il faut en informer un maximum de personnes et obtenir un maximum de signatures.

Il y en a plus que assez de tous ces beaux/belles parleurs/parleuses , donneurs(es) de leçons qui veulent nous faire croire qu'ils/elles sont blancs comme neige.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Lun 08 Avr 2013, 19:04

Pierrot, la neige actuelle est chargée de molécules acides...
Ainsi sont rongés les neurones des politiques économiques du Monde.
A force de marcher sur la tête, ils finissent par penser avec leur c..
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 73
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Lun 08 Avr 2013, 20:52

Darna a écrit:
Pierrot, la neige actuelle est chargée de molécules acides...
Ainsi sont rongés les neurones des politiques économiques du Monde.
A force de marcher sur la tête, ils finissent par penser avec leur c..


Tout à fait d'accord avec toi " Darna ".

A nous de démontrer que nos neurones sont encore intacts...du moins j'aimerai bien y croire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 57
Localisation : Foix

MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    Lun 08 Avr 2013, 21:10

Y croire, c'est 1 chose...le Faire, c'est autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BNP Parisbas, Crédit agricole...    

Revenir en haut Aller en bas
 
BNP Parisbas, Crédit agricole...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La recherche agricole en Normandie
» Colonie pénitentiaire et agricole de Mettray
» Ouvrier agricole
» Un film... qui nous fait réfléchir à la production agricole
» Comice agricole : canton de Saulzais-le-Potier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Autres Sujets de Discution :: Economie-
Sauter vers: