Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Partagez | 
 

 Europe : des ouvriers low-cost vendus "sur le...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 3213
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Europe : des ouvriers low-cost vendus "sur le...   Lun 17 Juin 2013, 12:39

Europe : des ouvriers low-cost vendus "sur le modèle de la fraude à la viande de cheval"

Publié le 02/06/2013 à 07h17 | Mise à jour : 02/06/2013 à 18h44
Par Dominique de Laage




Près de 1,5 million de travailleurs sont détachés d’un pays à un autre dans l’Union. Un principe à l’origine vertueux en passe d’être massivement dévoyé


Sur le chantier du réacteur nucléaire de l’EPR à Flamanville, la société Atlanco recrutait pour le compte de Bouygues des travailleurs polonais, rémunérés aux conditions de leur pays : leurs heures effectives de travail n’étaient pas comptabilisées dans leur intégralité. (photo archives AFP)

Des saisonniers low-cost équatoriens - faussement domiciliés en Espagne - qui sont fournis massivement au secteur agricole dans le Gard via une société d’intérim espagnole. Payés 7,50 € de l’heure par leur employeur, ils sont facturés 16 euros à l’exploitant français, tout heureux de disposer d’une telle main-d’œuvre, taillable et corvéable à merci.
Mieux encore. Sur le chantier du réacteur nucléaire de l’EPR à Flamanville, Bouygues a utilisé les services d’une société de travail intérimaire irlandaise, Atlanco. Basée à Chypre, Atlanco recrutait pour le compte de Bouygues des travailleurs polonais, rémunérés aux conditions de leur pays et dont les heures effectives de travail n’étaient pas comptabilisées dans leur intégralité…Ces ouvriers avaient en outre la particularité d’être peu exposés aux accidents de travail. Trente-huit d’entre eux n’avaient pas été déclarés !
Coup sur coup, le sénateur Éric Bocquet (PC) et les députés Gilles Savary (PS), Chantal Guittet (PS) et Michel Piron (UDI) viennent de balancer deux rapports dans la mare peu ragoûtante des « travailleurs détachés » à l’intérieur de l’Union européenne. Loin d’eux l’idée de...

Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
Europe : des ouvriers low-cost vendus "sur le...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009
» EDE : Europe Démocratie Espéranto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Nouvelles du Monde :: Europe-
Sauter vers: