Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Partagez | 
 

 Marseille : une séquestration d'infirmières à ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs


Messages : 3213
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Marseille : une séquestration d'infirmières à ...   Jeu 05 Sep 2013, 07:58

Marseille : une séquestration d'infirmières à l'hôpital passée sous silence


V.F. | Publié le 04.09.2013, 23h27 | Mise à jour : 05.09.2013, 07h30


L'incroyable prise d'otages à l'hôpital de Marseille en plein mois d'août a finalement pris fin avec l'intervention de la police. | Capture Google Maps

Les faits viennent seulement d’être révélés, mais la scène s’est jouée dans la nuit du 12 au 13 août. Selon le quotidien La Provence de ce jeudi, un patient armé d’un revolver a séquestré, cette nuit-là vers 2 heures, des infirmières de l’Hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Opéré après s'être fait tirer dessus quelques jours plus tôt dans un bar de la ville dans le quartier de Saint-Antoine, l'homme avait été sorti de réanimation et transféré au service de chirurgie thoracique. Une fois dans ce service, «il se serait fait amener une arme, convaincu que ses agresseurs le cherchaient dans l'établissement» déclare au quotidien régional le Pr Pascal Thomas. Il a ensuite menacé le personnel et interdit à quiconque d'entrer ou de sortir du service. La prise d'otages a pris fin avec l'intervention de la police. L'individu a été appréhendé mais a pu repartir libre alors que son arme n'aurait pas été retrouvée.

Les soignants dans la crainte de représailles

«Les soignants qui ont été victimes de l’agression n’ont pas porté plainte car ils ne voulaient pas donner leur identité par peur des représailles», assure l’Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Depuis, l'affaire n'a pas été rendue publique. «Je n’en avais pas eu connaissance», a réagi le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, évoquant au micro de BFM TV un «dysfonctionnement vis à vis de la police et de la justice».

Jean-Claude Gaudin affirme qu'il demandera «des explications dès demain (jeudi)». Et l'élu ajoute : «Avant de dramatiser cette situation, je demanderai surtout pourquoi les infirmières n'ont pas voulu le dire (...) Nous demandons toujours plus de moyens de...


Lire la suite et voir les vidéos ici




Bien sûr nous sommes en crise , pour remonter nos finances il faut bien évidemment faire des économies.

Alors quel meilleur moyen que de supprimer la présence des uniformes , cela fait autant de salaires de moins à verser.

Quand le chat n'est pas là , que fait la souris ???

Le problème n'est pas nouveau , il ne commence pas tout seulement avec notre nouveau gouvernement , il a commencé bien avant.

Réformons , réformons à gogo , tout çà pour faire des économies , et Bruxelles là haut qui ne fait que faire monter la pression.

On nous à bien inculqué dans le crâne qu'il faut à tout prix réformer , tellement bien que chacun(e) d'entre nous est prêt(e) à se réformer tout(e) seul(e).

- Réforme du système de santé (économies) : on ne pourra bientôt plus se faire soigner.

- Réforme de l'enseignement (économies) : nos enfants ne savent plus lire et compter correctement

- Réforme du système du travail ( économies ) : nos entreprises s'en vont ailleurs , nous jettent à pôle emploi , l'économie est à l'agonie.

- Réforme des services de sécurité (économies) : de moins en moins de policiers et de gendarmes au bord des routes et de plus en plus de machines.

- réforme du système de retraites (économies) : dans un avenir plus ou moins proche de moins en moins de personnes bénéficieront d'une vraie retraite , c'est le début de la fin des retraites.

On peu ainsi faire une liste à l'infini , mais bon puisque tout le monde est content ainsi.

A part se rejeter les responsabilités des uns aux autres en essayant de se tirer la part belle , à croire qu'il n'y a pas grand chose à faire.

On nous dit que la circulation routière en Inde c'est l'enfer , chacun(e) circulant comme bon lui semble dans le sens qui lui plait , que ce passe-t-il chez nous en France , combien d'automobilistes ne respectent plus le code de la route ?

On ne voit plus le képi du gendarme , la vie est belle pas vrai ? Si nous essayons de contester ou de râler après les chauffards , ils descendent de leur voiture et vienne vous démolir la votre et vous démontent le portrait en prime tout çà en toute impunité.

Ah oui bien sûr il y a les radars fixes et mobiles de plus en plus et un peu partout.

Mais ces radars pour aussi nombreux qu'ils soient à part nous flasher à tout va pour presque rien , vont-ils voir et sanctionner toutes ces infractions sauvages et dangereuses commises par les uns et les autres ???

Pierrot1 Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
Marseille : une séquestration d'infirmières à ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stage bibliothèques Marseille
» le numérique à l'Alcazar et Lire en fête Marseille
» groupe d'infirmières
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» Bagne de Toulon et Marseille, où chercher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Actualités générales-
Sauter vers: