Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 L'Allemagne divisée face à la misère de ses retraités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 73
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: L'Allemagne divisée face à la misère de ses retraités   Dim 03 Nov 2013, 14:20

L'Allemagne divisée face à la misère de ses retraités



Marc Meillassoux, à Berlin | 19/10/2012

En Allemagne, un nombre croissant de retraités tombent dans la pauvreté. Nombre d'entre eux retournent donc travailler, majoritairement en mini-job, les contrats les plus précaires.
Mis en place par Bismarck en 1883, le système de retraites le plus ancien du monde a survécu à deux guerres et réussi l?intégration de l?ex-RDA. Aujourd?hui pourtant, il est l?objet de nombreuses critiques dont celle d?avoir paupérisé les retraités. Près de 4 millions de retraités seraient en effet menacés de pauvreté outre-Rhin. Il y a un mois, Ursula von der Leyen, ministre fédérale des Affaires sociales a évoqué plusieurs exemples de ce qui attendait la jeune génération si sa réforme n?aboutissait pas. En 2030, un travailleur indépendant ayant exercé 35 années et gagné 2500 euros brut par mois ne gagnera pas plus que le minimum vieillesse allemand, soit 688 euro par mois. Un salarié ayant cotisé 40 années pour un salaire brut de 2200 euros percevra aussi l?équivalent du minimum vieillesse. Pour la ministre des Affaires sociales, «la légitimité du système de retraites est aujourd?hui en jeu».

Les retraités retournent travailler?

En 2012, 2,5% des retraités, soit 400.000 personnes, touchent le minimum vieillesse. Un nombre qui qui ne compte que les retraités les plus démunis. Beaucoup pourraient prétendre à cette allocation au regard de petites leurs retraites, mais les conditions pour en bénéficier sont draconiennes: le bénéficiaire ne peut pas être propriétaire ou disposer d?épargne. Nombreux retournent donc travailler. «Depuis 2000, le nombre de minijobs a progressé de 60% chez les plus de 65 ans, soit 761.000 retraités en minijob en Allemagne. Les minijobs sont les contrats les plus répandus chez les retraités, étant les moins chers pour l?employeur (pas de charges sociales, ndlr)», explique à La Tribune Benedikt Dederichs, porte-parole de l?Association d?aide sociale en Allemagne (SoVD). Parmi ces retraités titulaires de minijobs, 120.000 auraient plus de 75 ans.

? ou ramassent les bouteilles

A ceux-là, il faut rajouter les retraités embauchés sous d?autres formes de contrat. Il y a également les retraités que l?on voit au quotidien ramasser les bouteilles dans la rue ou faire les poubelles pour récupérer les consignes, un phénomène à...


lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
L'Allemagne divisée face à la misère de ses retraités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la face cachée de l'Allemagne
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» Un paysan normand au STO en Allemagne

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Autres Sujets de Discution :: Economie-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: