Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Les jeunes diplômés français n'échappent pas à la galère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 73
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Les jeunes diplômés français n'échappent pas à la galère   Jeu 30 Jan 2014, 18:13

Les jeunes diplômés français n'échappent pas à la galère

Par Laure-Emmanuelle HUSSON

Publié le 30-01-2014 à 17h51

Qu'ils sortent d'une grande école ou de la fac, les jeunes diplômés envoient de plus en plus de CV pour espérer décrocher un job. Et les périodes de chômage s'allongent, selon une étude Deloitte.


Les jeunes diplômés rencontrent de plus en plus de difficultés pour trouver un emploi. (Lionel Vadam/L'Alsace/MaxPPP)


La recherche d'emploi ressemble de plus en plus à un parcours du combattant. Pas moins de 27 CV sont nécessaires en moyenne pour décrocher un premier emploi en 2013, contre 16 en 2012, d'après le 3ème baromètre Deloitte sur l'humeur des jeunes diplômés rendu public ce jeudi 30 janvier. Pour 9% des diplômés en poste depuis moins de trois ans, il a même fallu envoyer plus de 50 curriculum vitae aux recruteurs. Courage et détermination sont donc les maîtres-mots pour ceux fraîchement débarqués des bancs de l'école…

La patience pourrait être ajoutée à la liste des qualités requises du jeune chômeur en 2014. En effet, la durée de la recherche d'emploi ne cesse de s'allonger. Pour ceux en poste depuis moins de 3 ans, il a fallu 11 semaines en moyenne pour être embauché en 2013, contre 10 en 2012. Mais c'est surtout pour les jeunes diplômés encore en recherche d'emploi que la crise se fait le plus ressentir. Plus d'un quart des personnes interrogées sont dans l'attente d'un premier emploi depuis plus de 5 mois. "Cela illustre bien les tensions qui existent actuellement sur le marché du travail pour les jeunes diplômés", s'inquiète Jean-Marc Mickeler, associé et directeur des ressources humaines chez Deloitte France.

L'intérêt du diplôme amoindri sous l'effet de la crise

Pour parer à cette situation précaire, le prestige du diplôme reste l'une des meilleures armes, comme le montre encore une fois l'étude ...

Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
Les jeunes diplômés français n'échappent pas à la galère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de gueule : trouver du travail pr les jeunes diplômés
» 51 % des Français ont une vision négative des jeunes
» Complainte d'une jeune diplômée au chômage
» Comment les français sont-il perçus à l’étranger ?
» Les Chantiers de la Jeunesse Française

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Autres Sujets de Discution :: Milieu du Travail/emploi/chômage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: