Notre Sésame
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------
"Notre système de retraite va droit dans le mur" Site10"Notre système de retraite va droit dans le mur" DaredareAlveole2"Notre système de retraite va droit dans le mur" PfdAlveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" NsAlveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" Drh2Alveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" CriacAlveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" ACSalveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" ECEalveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" McrsAlveole"Notre système de retraite va droit dans le mur" Pse13"Notre système de retraite va droit dans le mur" Fm10"Notre système de retraite va droit dans le mur" DradAlveole
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 "Notre système de retraite va droit dans le mur"

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
Pierrot1


Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 77
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

"Notre système de retraite va droit dans le mur" Empty
MessageSujet: "Notre système de retraite va droit dans le mur"   "Notre système de retraite va droit dans le mur" Clock10Mar 10 Sep 2013, 13:45

[b]"Notre système de retraite va droit dans le mur"[/b]

Le Monde.fr | 10.09.2013 à 13h07 • Mis à jour le 10.09.2013 à 13h38

Les salariés sont appelés à manifester, mardi 10 septembre, contre la réforme des retraites, par quatre syndicats – CGT, Force ouvrière, FSU et Sud-Solidaire. La mobilisation "sera sans doute un vrai succès", a assuré lundi le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon. Le gouvernement estime quant à lui qu'il "ne s'attend pas à des défilés aussi importants qu'en 2010". Des lecteurs du Monde.fr expliquent pourquoi ils iront défiler ou, au contraire, pourquoi ils ne rejoindront pas les cortèges, alors que certains d'entre eux ont manifesté en 2010 contre le projet de loi sur la réforme des retraites du gouvernement Fillon.

CEUX QUI IRONT MANIFESTER

"Pour que la vie ne soit pas que servitude !" par Christiane, 60 ans

"J'ai 60 ans, je m'intéresse aux décisions politiques depuis bientôt trente ans. Au fil du temps, j'ai observé ces "réformes" qui ne sont que régressions sociales ! Une nouvelle réforme des retraites, payées par la solidarité des gens d'en bas. Je perçois – majoration pour quatre enfants comprise – près de 1 700 euros par mois, je suis dans l'obligation d'aider mes enfants qui perçoivent des salaires à la hauteur du smic. Combien, eux, percevront-ils s'ils atteignent un âge autorisé pour arrêter de travailler ? Mes fils n'ont pas la possibilité de faire grève (revenus, pression...) ce mardi : moi je serai dans les manifestations pour les retraités actuels et pour que la vie ne soit pas que servitude !"

"La majeure partie des jeunes générations ne pourra plus atteindre le taux plein" par Jean, 67 ans, médecin hospitalier, Toulouse

"La conséquence première de cette énième réforme qui s'inscrit, d'ailleurs, dans les pas de celle de 2010, est d'allonger la durée de cotisation, portée à 43 ans. L'effet en sera simple : couplée à l'allongement des études, à l'entrée plus tardive en période d'activité, à son hachage et à sa précarisation par le chômage structurel, la majeure partie des jeunes générations – les femmes surtout mais les hommes aussi – ne pourra plus atteindre le taux plein. C'est mathématique. Merci pour l'espoir de 2012 ! Il s'agit là, pour moi, d'une complète capitulation face au "monde de la finance". Je dois donc manifester. Je défends là l'avenir de mes enfants !"

"Je suis très déçue par les propositions du gouvernement, qui oublie notamment les femmes" par Catherine, 64 ans, retraitée de la recherche publique, Paris

"Je vais manifester demain car je suis très déçue par les propositions du gouvernement, qui reposent sur deux axiomes : "Il faut trouver de l'argent" et "on vit beaucoup plus longtemps qu'auparavant". Sans parler du problème des chômeurs. Tout d'abord, le gouvernement ne prend pas en compte le fait que vivre vieux n'est pas forcément vivre en bonne santé, et donc reculer l'âge de la retraite pour tout le monde n'est pas acceptable. J'ai pris ma retraite à 60 ans, je n'aurais pas pu continuer car j'étais fatiguée malgré quarante ans de travail enrichissant et passionnant. Mais, le pire oubli, ce sont les femmes, dont je suis : on avait parlé de la "double peine" des femmes, qui ont un salaire moins élevé que les hommes et en plus prennent du temps partiel pour s'occuper des enfants, ce qui fait qu'arrivées à la retraite elles sont nettement défavorisées et touchent une maigre retraite. Ce problème n'est pas du tout pris en considération, il s'agit même de supprimer les avantages aux femmes ayant trois enfants et plus – 10 % de la retraite, bien sûr qu'il faut l'enlever aux grosses retraites, mais il faudrait laisser quelque chose aux petites retraites."

"Jeune étudiante, j'irai manifester !" par Amandine

"Nous, jeunes étudiants d'aujourd'hui, entrons en moyenne en emploi stable à 27 ou 28 ans, après avoir enchaîné tant bien que mal petits boulots, stages et périodes d'inactivité forcée. Avec l'allongement de la durée de cotisation pour les moins de 40 ans et en refusant de prendre en compte les années d'étude et d'insertion, le gouvernement nous dit : pour vous, pas de retraite à taux plein ! Avec un âge moyen de départ à la retraite de 62 ans, mais à taux plein à 67 ans, "au chômage aujourd'hui, sans retraite de qualité demain" est un slogan bien trouvé. Nos années d'étude ne comptent d'ailleurs pas dans le calcul des trimestres. Le système par répartition s'effrite à chaque réforme, laissant place aux complémentaires privées, transformant la retraite solidaire en système par capitalisation. Ce n'est pas cette société-là que nous souhaitons, nous n'avons pas élu ce gouvernement pour cela. Alors nous serons dans la rue aujourd'hui, et les jours d'après, parce que la retraite est une affaire de jeunes."

"Pour une baisse progressive du temps de travail" par Marie-Noël, enseignante

"Je vais manifester car j'ai la trentaine, je suis un peu politisée et syndiquée depuis deux ans. Je ne pense pas que le travail soit une fin en soi, mais juste un moyen. Je ne désire pas passer les trois quarts de ma vie à travailler, j'ai commencé à faire des petits boulots à 17 ans et demi en...


Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
"Notre système de retraite va droit dans le mur"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour la Fin de l'Institution du Mariage Chrétien dans le Droit Occidental
» Retraite : le gouvernement enfonce le clou...
» Pour vivre plus longtemps : retraite à 60 ans !
» LA RETRAITE, enjeu monétaire ou trahison ?
» Maison de retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Autres Sujets de Discution :: Retraites-
Sauter vers: