Notre Sésame
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------
Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Site10Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE DaredareAlveole2Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE PfdAlveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE NsAlveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Drh2AlveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE CriacAlveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE ACSalveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE ECEalveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE McrsAlveolePour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Pse13Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Fm10Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE DradAlveole
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
Pierrot1


Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 77
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Empty
MessageSujet: Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE   Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Clock10Jeu 30 Jan 2014, 23:43

Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE

Par taktak
mercredi 29 janvier 2014

Revenir sur 1945, sur les conquis du Conseil National de la Résistance, voilà un des objectifs de l’oligarchie capitaliste. Car il s’agit là pour les requins de la finance, le patronat et tout ce que l’oligarchie de ce pays compte comme riche parasite de mettre fin à ces anomalies que sont la SECU, les entreprises publiques, le droit du travail, l’éducation nationale etc…Ces anomalies qui brident la libre entreprise, c’est à dire la possibilité pour l’oligarchie capitaliste de se livrer à une prédation sans limite, à une exploitation maximale des travailleurs pour faire le maximal de profits. Ces anomalies qui font que des pans entiers de l’économie du pays ne sont pas encore totalement dans les griffes des Loups de Wall Street, de Brognart ou de Francfort… Il est vrai l’ensemble de ces conquêtes a été arraché au sortir de la guerre dans le cadre de la mise en oeuvre du programme du CNR « les jours heureux », alors que la classe dominante capitaliste s’était massivement compromise dans le régime de Vichy, et que la classe des travailleurs, seule dans sa masse, avait elle résistée. Sous l’impulsion d’un parti communiste français et d’une CGT ne renonçant pas à défendre les intérets des travailleurs dans la lutte des classes, fortement investi dans la résistance et composantes de poids du CNR, ce sont les ministres communistes Croizat, Thorez, Paul, Wallon etc… qui construisirent en quelques mois la Sécu dont les retraites, un vaste programme de nationalisation, les statuts de la fonction publique etc…

Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Progra12

La Sécu, les services publics, voilà autant de démonstrations concrètes et quotidiennes qu’il y a une vie possible hors du capitalisme hors du règne des seuls interets privés des parasites de l’oligarchie capitalistes. Voilà autant de démonstrations tangibles que de grandes réalisations – la santé pour tous, la retraite, l’équipement du pays en service de transport et de télécommunication etc… – sont non seulement possibles hors des dogmes de la concurrence libre et non faussée véritable table de la loi de l’Union Européenne. Mais surtout bien plus efficaces. Et c’est bien pourquoi dès leurs mises en places ces conquis sociaux ont été remis en cause par la classe capitaliste.

Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Aaaaa-11
Mais le fait est que sondages après sondages, élections après élections, mouvements social après mouvements social, les français montrent leur attachement à défendre ses conquis sociaux. Pourquoi laisseraient ils brader LEURS services publics ? Pourquoi se laisseraient ils priver de la Sécurité sociale ? Mais c’est que malgré les sommations des éditocrates, ces bougres de français ne veulent entendre raison et se laisser faire les poches docilement. Il faut dire qu’ils peuvent constater combien la mise en concurrence des telecoms, privatisations des transports et de l’énergie… ne signifient pour eux que dégradation des services, augmentation de facture. Ils peuvent aussi observer les brillants exemples des USA en matière de santé et d’éducation, ou du Royaume Uni en matière de transport.

C’est tout là l’intérêt de la construction européenne. L’UE supranationale, construite par et pour l’oligarchie capitaliste n’a que faire des desiderata des travailleurs.L’UE c’est la dictature de l’oligarchie capitaliste. L’UE permet de piétiner la souveraineté populaire en liquidant la souveraineté nationale. Pour qui en douterait, il suffit de se souvenir du traitement des votes non de 2005 au TCE, en France ou aux Pays Bas. Et des autres référendums, Danois ou Irlandais… Le pouvoir, c’est la Commission Européenne et la BCE qui le détiennent. En toute indépendances des peuples, mais aux ordres directs des marchés financiers. Directives après directives, l’UE du capital impulse la « déréglementation » la « mise en concurence » et les « ajustements structurels » qui ne sont que les traductions technocratiques de « liquidation des droits sociaux ou de la protection de l’environnement« , « baisse des salaires« , mise en coupe réglée des services publics promettant de juteux profits aux multinationales. L’UE et l’euro sont des armes d’exploitation massive. Si le PRCF le dénonce depuis toujours, voir par exemple le livre de G Gastaud Mondialisation capitaliste et Projet communiste de 1997 appelant à sortir de Maastricht, de plus en plus nombreux sont ceux qui en conviennent aujourd’hui : F Lordon, A Bernier, E Todd ou encore très recemment M Pinçon Charlot.

Le dogme de la concurrence libre et non faussée, la confiscation du pouvoir monétaire, sont déjà contenu dans le traité de Rome de 1957 (article 3 alinea f), et son orientation ultracapitaliste n’a jamais varié depuis.

Idéologie nous dirons certains pour qui l’UE n’est pas un problème. Eh bien qu’ils regardent concrètement ce qu’il en est du cas de la sécurité sociale et de l’effet de la dernière directive marché publique décidée par la Commission avec la bénediction de cette gauche de droite qui saute depuis plus de 50 sur sa chaise en criant « Europe Sociale » « Europe Sociale ».

Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE Aaaaa-12

A cet effet, nous reproduisons ci-après une analyse du syndicat Filpac-CGT des dernières évolutions réglementaires concoctées par la Commission de Bruxelles pour faire voler en éclat la Sécu. Voilà un texte qui démontre point par point que malgré ses dénégations l’UE organise bel et bien la liquidation de la Sécu.

Lire la suite

Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
Pour sauver la Sécu, pour défendre nos droits il faut sortir de l’UE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour sortir de la crise, il faut investir, mais...
» Sortir de l'euro ? Impossible pour les journalistes, mais pas pour les prix Nobel d'économie!
» Priorité aux économies pour redresser la Sécu
» La Cour des comptes cible l'optique et l'ambulatoire pour aider la Sécu
» cumuler deux emplois pour réussir à s'en sortir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Tribune Libre-
Sauter vers: