Notre Sésame
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------
La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui Site10La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui DaredareAlveole2La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui PfdAlveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui NsAlveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui Drh2AlveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui CriacAlveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui ACSalveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui ECEalveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui McrsAlveoleLa bataille contre le 80 km/h, et les PV qui Pse13La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui Fm10La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui DradAlveole
Le Deal du moment : -13%
PC portable 16,1″ Honor MagicBook Pro 16
Voir le deal
699 €

 

 La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
Pierrot1

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 76
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui Empty
MessageSujet: La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui   La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui Clock10Mar 20 Mai 2014, 09:43

Chère Madame, Cher Monsieur,



La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui vont vous tomber dessus en rafale si ce projet est appliqué, vient de faire un pas de géant !



Depuis des mois, la Ligue de Défense des Conducteurs travaille à monter un comité d'experts alternatifs pour contrer la désinformation des "experts" gouvernementaux.

Spécialiste des infrastructures, pilote, spécialiste des essais automobiles, médecin pour les permis de conduire,... nous avons réuni neuf experts pour un colloque au sénat, le 22 avril dernier, "Vitesse : Stop aux idées reçues – Pour une nouvelle approche de la sécurité routière"...

... où ils ont démoli un à un les arguments des tenants de la baisse des limitations de vitesse :

Le facteur vitesse est totalement surévalué dans les statistiques d'accidents

C'est ce que montre l'analyse de Pierre Calvin, Président de l'Association technique routes et infrastructures :

Quand il y a un accident, la vitesse est évaluée par les traces de freinage. On en conclut que la personne roulait à une vitesse excessive. En fait, c'est souvent le revêtement usé qui a doublé la distance de freinage !

L'argument massue des anti-vitesse, qui répètent en boucle que 30 % des accidents sont dus à la vitesse, est tout simplement faux !

Mais attendez, ce n'est pas tout :

De l'argent pour améliorer les routes, ce n'est pas ça qui manque !

La route laisse tous les ans un excédent de 20 milliards aux finances publiques (taxes sur l'essence, cartes grises...)

Elle rapporte 37 milliards et seuls 17 milliards (même pas la moitié !) sont réinjectés dans les dépenses d'infrastructures.

Si on utilisait ne serait-ce que 10 % de cet excédent, ça ferait 2 milliards pour empêcher que des gens se tuent sur la route à cause d'un marquage effacé ou d'un revêtement usé.

Plutôt que vous forcer à réduire votre vitesse, plutôt que dépenser des centaines de millions dans des radars de plus en plus redoutables pour vous flasher, vous taxer, l'Etat ferait mieux de vous laisser de quoi changer votre voiture plus souvent :

C'est l'amélioration des voitures qui explique pour une large part la baisse des tués sur route.

On a tous en tête la ceinture ou les airbags. C'est la sécurité passive, celle qui protège les gens en cas d'accident. Et c'est déjà énorme.

Stéphane Meunier, expert en essais automobiles, nous a éclairés sur les progrès extraordinaires de la sécurité active. Celle qui permet d'éviter les accidents : reprise / freinage / tenue de route.

Un exemple : par rapport à 1990, rien que sur un petit modèle de base, il vous faut aujourd'hui 5 mètres de moins pour passer de 90 km/h à l'arrêt.

Et dans bien des cas, c'est toute la différence entre percuter, ou non, un obstacle. Entre avoir, ou non, un accident.

Le mathématicien Bernard Beauzamy nous a réaffirmé, sans aucune ambiguïté, que :

Les études établissant un lien entre baisse de la vitesse et baisse de la mortalité routière n'ont aucune valeur scientifique.

Par contre, l'acharnement répressif au nom de la "lutte contre la vitesse" contre vous, moi, et des millions de conducteurs, déclenche des drames humains et sociaux effroyables.

Le médecin Marie-Thérèse Giorgio nous a fait le portrait-type de ceux qui perdent leur permis :

75 % sont des commerciaux ou des artisans qui font 80 000 km par an et cumulent les petites infractions. On est loin du chauffard, qu'on aurait tous plaisir à voir sévèrement sanctionné.

Et pour eux, la perte du permis, c'est presque systématiquement le chômage, la galère pendant des mois, parfois des années. C'est une condamnation sociale.

Qu'est-ce que ce sera s'ils nous baissent encore les vitesses !

C'est d'autant plus révoltant que, comme nous l'a si bien expliqué l'ancien pilote Jean-Pierre Beltoise, l'important ce n'est pas de respecter à la lettre la limitation de vitesse. C'est de conduire en observant, en anticipant, et à une vitesse adaptée aux circonstances.

Des stages réapprenant aux gens cette conduite de bon sens permettent de faire baisser de 50 % le nombre d'accidents !!

Ce colloque a révélé bien d'autres informations saisissantes sur l'absurdité ou le coût de la baisse des limitations de vitesse, et sur les abus de plus en plus manifestes de la répression routière.

Ici, je n'ai pas la place de tout vous dire. Mais j'aurai plaisir à vous envoyer, à parution, les Actes de notre colloque "Vitesse : stop aux idées reçues", si vous les demandez en cliquant ici.

Une chose est sûre. Avec ce travail accompli depuis des mois, avec cette expertise extraordinaire que ces spécialistes ont bien voulu mettre en commun, nous avons franchi une étape cruciale pour défendre les conducteurs contre les aberrations de la politique actuelle.

A l'heure où je vous écris, je ne sais pas si le CNSR maintiendra ou non, sa recommandation -purement facultative - de baisser la vitesse sur route à 80 km/h.

Comme notre colloque a fait les gros titres des journaux télévisés, des radios, des journaux et d'internet - TF1, France 3, BFMTV, RTL, Europe 1, France Info, France Bleu, Le Figaro, Libération, Ouest France, La Croix, 20 minutes, Le Nouvel Obs... et que nous avons informé plus de 20 millions de Français sur l'inconsistance et l'absurdité de ce projet,... on peut espérer qu'ils le reportent. Ils ont d'ailleurs déjà reporté au 16 juin leur réunion initialement prévue au 16 mai…

Mais il se peut, qu'aveuglés par l'idéologie anti-voiture et anti-vitesse, ils le maintiennent.

Quelle que soit leur annonce du 16 juin prochain, nous devons continuer, encore et encore, à nous battre pour gagner la bataille des idées.

C'est le seul moyen de stopper l'avancée galopante de la répression qu'on nous inflige, à vous, à moi et aux 99 % de conducteurs qui ne sont ni des délinquants, ni des irresponsables sur la route.

C'est le seul moyen d'empêcher la prolifération de radars mobiles embarqués, radars-tronçons, et autres technologies répressives, utilisées pour nous faire plier l'échine, à grands coups de PV, de retraits de points, de suspensions de permis.

C'est pourquoi je me permets de vous demander, en cet instant décisif pour le combat, de nous aider du mieux que vous pouvez :

--- > si cela vous est possible, acceptez de soutenir l'association par un don mensuel, même minime. Ce sera d'une utilité formidable pour :

- Consolider notre comité d'experts et le rendre permanent, pour apporter une analyse différente sur la sécurité et la répression routière à chaque nouvelle idée absurde lancée par les pro-répression.

- publier et diffuser les Actes du colloque.

- Rédiger, éditer et diffuser un Livret blanc sur la place de la voiture dans la société

- Renforcer notre équipe pour multiplier les contacts dans les ministères et au parlement, pour changer la politique de sécurité routière.

---> Sinon, essayez d'apporter un soutien ponctuel par un don du meilleur montant possible.

Chaque euro collecté, aujourd'hui ou au fil des mois, nous aidera à faire reculer la répression de masse qu'on nous assène.

Alors est-ce je peux compter sur vous ?



Très sincèrement,

Christiane Bayard

Secrétaire générale





Pour faire un don, cliquez ici : http://www.liguedesconducteurs.org/faire-un-don/

PS. En démolissant les arguments des tenants de la baisse des limitations de vitesse, nous venons de franchir une étape décisive pour contrer les idéologues anti-voiture et pro-répression.

C'est le moment ou jamais d'enfoncer le clou pour gagner la bataille des idées.

C'est pour ça que j'ai besoin, très vite, de votre aide.

S'il vous plait, cliquez ici pour choisir la formule de don qui vous convient le mieux pour la Ligue de Défense des Conducteurs. D'avance, un immense merci !



Source
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
La bataille contre le 80 km/h, et les PV qui
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Ligue de Défense des Conducteurs-
Sauter vers: