Notre Sésame
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------
Eté meurtrier pour les entreprises françaises Site10Eté meurtrier pour les entreprises françaises DaredareAlveole2Eté meurtrier pour les entreprises françaises PfdAlveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises NsAlveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises Drh2AlveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises CriacAlveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises ACSalveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises ECEalveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises McrsAlveoleEté meurtrier pour les entreprises françaises Pse13Eté meurtrier pour les entreprises françaises Fm10Eté meurtrier pour les entreprises françaises DradAlveole
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

 

 Eté meurtrier pour les entreprises françaises

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
Pierrot1

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 77
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

Eté meurtrier pour les entreprises françaises Empty
MessageSujet: Eté meurtrier pour les entreprises françaises   Eté meurtrier pour les entreprises françaises Clock10Mar 15 Oct 2013, 06:44

FRANCE

Eté meurtrier pour les entreprises françaises

Par Frédéric Schaeffer | 14/10 | 22:30 | mis à jour le 15/10 à 08:08

Le nombre de redressements et liquidations judiciaires a progressé de 7,5 % au troisième trimestre, selon Altares.

Eté meurtrier pour les entreprises françaises 617341_0203066651162_web_tete
Les métiers orientés vers les particuliers sont les plus concernés par les défaillances d’entreprises. - AFP

« Il y a une reprise en France. Elle est indéniable », indiquait encore ce lundi le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, sur France Inter. Si le FMI et l’OCDE ont écarté tout risques de récession et ont récemment relevé leurs prévisions de croissance, la reprise tarde, sur le terrain, à se concrétiser pour beaucoup de ménages et d’entreprises.
Pour preuve, les défaillances continuent de grimper inexorablement. Le nombre de redressements et liquidations judiciaires directes prononcés par les tribunaux de commerce a progressé de 7,5 % au troisième trimestre par rapport à la même période de l’an dernier, comptabilise Altares dans un bilan publié mardi matin. Avec 12.790 procédures (hors sauvegarde), le nombre de dépôts de bilan se situe à un niveau très légèrement supérieur à celui de l’été 2009 (12.657).
Jamais depuis le début de la crise, l’été n’avait été aussi meurtrier. Il faut remonter vingt ans en arrière, lors de la précédente récession, pour retrouver pire situation : «  A l’été 1993, 13.500 défaillances avaient été enregistrées », rappelle Thierry Millon, responsable des études de la société spécialisée dans l’information sur les entreprises.
Commerces en panne
Attention, cela ne veut pas dire que les défaillances ont atteint un record absolu cet été. Août n’est jamais un mois de forte sinistralité en France, les entreprises et les tribunaux tournant au ralenti. Les périodes les plus dramatiques sont toujours les trois premiers mois, à l’issue de la clôture des comptes annuels. Le premier trimestre de l’année s’est ainsi soldé par près de 15.900 dépôts de bilan. Sur les neuf premiers...


Lire la suite


Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
Eté meurtrier pour les entreprises françaises
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Actualités générales-
Sauter vers: