Notre Sésame
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------
Abeilles : le massacre autorisé Site10Abeilles : le massacre autorisé DaredareAlveole2Abeilles : le massacre autorisé PfdAlveoleAbeilles : le massacre autorisé NsAlveoleAbeilles : le massacre autorisé Drh2AlveoleAbeilles : le massacre autorisé CriacAlveoleAbeilles : le massacre autorisé ACSalveoleAbeilles : le massacre autorisé ECEalveoleAbeilles : le massacre autorisé McrsAlveoleAbeilles : le massacre autorisé Pse13Abeilles : le massacre autorisé Fm10Abeilles : le massacre autorisé DradAlveole
Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : -20€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

 

 Abeilles : le massacre autorisé

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
Pierrot1

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 77
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Ven 05 Oct 2012, 19:08

Pétition à l’attention du Ministre de l'Agriculture,
M. Stéphane Le Foll

Voir , écouter la vidéo et signer la pétition ici
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 61
Localisation : Foix

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Sam 06 Oct 2012, 08:31

Moult pétitions signées...juste histoire de passer de l'abeille au saumon, entre Amour et Résistance :

Il était une fois un bébé saumon, petit Tacon qui vécut le début de son âge dans les eaux proches des sources de la Loire !

Il faut bien admettre que la chose est exceptionnelle car depuis bien des années, le noble salmonidé ne remonte plus ce fleuve tant il trouve contrariétés humaines sur son chemin final. Pourtant, il fut le fruit des dernières amours d'un mâle et d'une femelle qui bravèrent tous les pièges pour s'en aller, ultime geste d'amour ; donner la vie en perdant la leur. Car telle est la destinée des poissons migrateurs. Ils font un grand chemin pour perpétuer le geste de tous leurs devanciers et achever ainsi la boucle de leur existence.

Notre petit Tacon ignorait bien naïvement tous les vicissitudes qu'il devrait affronter au fil de ces deux voyages. Il ne se souciait que de vivre des trois années d'insouciance au fil d'une onde claire, loin encore des apports désastreux de nos amis les hommes. Il vivait comme un poisson de rivière, se faisait les dents sur de plus petits que lui car telle est la dure loi de la nature. Petit Tacon se démarqua bien vite de ses frères et sœurs car il se fit ami sincère en la personne d'une truite qui vivait dans les mêmes eaux que lui. De forme et de taille semblables, ils se plurent immédiatement. On ne peut rien contre le coup de foudre, sur terre comme dans les flots, il prend au piège deux cœurs, souvent pour la vie.

Tacon et Truitelle vécurent de jeux et de chasses, de bonds joyeux et de ronds dans l'eau. Ils aimaient paresser dans des contre-courants, bien au chaud contre des pierres au soleil. Ils s'étaient jurés de ne jamais se quitter. Leur amour voulait se jouer des réalités de leurs natures différentes. Ils ignoraient alors que Tacon allait subir l'appel du large. Cela arriva soudainement un petit matin. Il sentit en lui des changements puissants et un besoin impérieux de changer d'eau. Son corps changeait de forme, il devinait en lui une force impérieuse. Il fit part à son amie la truite de ce désir irrépressible de voyage. Elle l'aimait, elle était prête à le suivre jusqu'au bout du monde s'il le fallait.

Ils prirent la première montée des eaux venue pour aller plus vite au fil de l'eau qui coule. L'instinct de celui qui désormais devenait un saumon le poussait à descendre le fleuve. Ils ignoraient alors que les humains leur mettraient tant de bâtons dans les nageoires. Ils ne tardèrent pas à trouver grande et étrange construction de béton en travers de leur route. Ils apprirent de la bouche de vieilles carpes qui coinçaient la bulle dans les parages que ceux qui allaient debout sur les pattes postérieures appelaient cela un barrage. Ils en croiseront d'autres au cours de leur périple, grands ou plus petits.

À chaque fois, il fallait trouver une voie de passage, une astuce imaginée par ces curieux individus qui pensent à la place des poissons. Ici, un ascenseur, là une rampe, ailleurs une déviation sans signalisation. Il fallait se fier au petit bonheur la chance pour aller de l'autre côté du mur. Les risques étaient grands d'y laisser sa vie. Ils connurent d'autres contrariétés. De petits barrages accompagnaient des lieux où les eaux étaient plus chaudes et laissaient une curieuse impression, une radiation subtile à l'ombre de tours gigantesques qui faisaient d'étranges signaux de fumée. Saumon et Truite avaient un curieux pressentiment, cette fumée ne leur disait rien qui vaille … Mais on ne fait pas toujours fumer avec des copeaux de bois.

Ils passèrent sans encombre ces fontaines du diable, ces lieux malsains qui sont la fierté de ceux qui méprisent la nature et insultent l'avenir. Les deux poissons eurent quatre passages délicats, ils en eurent à chaque fois des frissons sur la nageoire caudale. Nous tairons ici, ces villes condamnées à la gloire posthume quand tôt ou tard surviendra ce qui ne devrait jamais arriver. Ils affrontèrent aussi bien souvent des lieux étranges, des objets insolites que les animaux debout utilisaient pour traverser le fleuve. Il y avait à chaque fois des remous, des dénivelés, des pierres et des objets improbables tous plus tranchants les uns que les autres. Les abords de ces ponts, puisque c'est ainsi qu'ils nomment ces édifices, étaient de véritables coupe-ouïes.

L'amour sans doute leur donna des ailes. Ils survolèrent tous ces chausses-trappes et arrivèrent enfin au bout du voyage, c'est du moins ce que pensait la truite. L'eau changeait de nature, un petit goût iodé venait se mêler aux parfums habituels qui les accompagnaient depuis leur enfance. Saumon ne semblait quant à lui nullement inquiet, sa métamorphose le préparait à ce changement de bain. La Truite ne voyait pas d'un bon œil ce qui se tramait là. C'est le sel de la vie que de devoir affronter bien des dangers. Pour l'amour de son Saumon, la belle avait surmonté tant de dangers. Mais cette fois, elle se sentait prise au piège, l'eau était salée, elle trouvait bien trop épicée la note à payer.

Comment faire ? Laisser partir son Saumon de cœur, nager loin d'ici, vivre de nouvels amours ? Jamais de la vie, elle passerait ce nouveau défi. Elle lui avait jurer de le suivre au bout du monde, c'était le moment de tenir parole. Elle se fit, au prix de bien des nausées à cette eau étrange qu'elle ne trouvait pas très douce. C'est ainsi que depuis, un saumon et une truite vécurent leur union dans l'Océan. Un jour ou l'autre, ils reviendront en leur Loire quand notre Saumon sentira ce besoin impérieux de revenir en ses eaux natales. La truite a deviné que cette échéance approche, son compagnon se fait bougon. Qu'arrivera-t-il au terme de ce nouveau et périlleux voyage ? Réussiront-ils une fois de plus à vaincre les obstacles des hommes, leurs poisons, leurs inventions diaboliques, la pollution et la pêche ?

De cette nouvelle aventure, vous n'en saurez rien. Il faut parfois se montrer discrets. Nous sommes responsables de tant de leurs maux, écartons-nous sur la pointe des pieds. Nous ne saurons rien de la fin de cette belle épopée. Il faut savoir rester à notre place. Nous en prenons déjà bien trop à notre aise avec les eaux des mers comme des rivières.
C'est ainsi que se finit cette histoire en queue de poisson. Halieutiquement leur.
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Invité
Invité



Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Sam 06 Oct 2012, 15:55

J'ai signé la pétition
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
Pierrot1

Messages : 3220
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 77
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Sam 06 Oct 2012, 20:35

Aristophane a écrit:
J'ai signé la pétition

Merci pour eux " Aristophane ". Abeilles : le massacre autorisé 1583437954
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 61
Localisation : Foix

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Mar 09 Oct 2012, 08:30



Depuis le lancement du réseau Pollinis des conservatoires d'abeilles et pollinisateurs, nous croulons littéralement sous la tâche.

Et vous vous en doutez, le lancement de la pétition "Abeilles, le massacre autorisé", au mois de juillet dernier, n'a pas amélioré la situation : 235 000 signataires à ce jour - et les soutiens continuent d'affluer au rythme de 2 200 et quelques par jour !

Résultat : des milliers de messages sur la boîte mail de Pollinis, auxquels nous ne parvenons tout simplement pas à répondre.

L'équipe est bien trop petite pour l'instant pour y faire face. Et j'en suis vraiment désolé.

Je voulais juste vous dire que ça allait venir, et qu'il ne fallait pas vous inquiéter de notre silence.

Et en attendant, pour tous les messages d'encouragements enthousiastes que nous avons reçus... Pour toutes vos suggestions et vos remarques constructives... Pour le soutien financier inattendu que nous avons reçu... Un grand merci, au nom de toute la petite équipe qui travaille d'arrache-pied depuis des mois pour que le projet existe aujourd'hui.

Vos messages et votre soutien nous donnent la foi et l'énergie qui déplacent les montagnes. Depuis juillet dernier seulement, grâce à vous, regardez ce que nous sommes en train de réussir à faire :

- Mise à l'étude de nouveaux conservatoires d'abeilles noires dans le Perche, dans l'Essonne et dans les Cévennes ;
- Mise en place d'un protocole de recensement et de sauvegarde des abeilles sauvages sur les sites du réseau Pollinis ;
- Etudes pour la mise en place d'une filière de formation apicole, en partenariat avec le Lycée agricole de Compiègne ;
- Evaluations pour la mise en place d'un rucher pédagogique sur le Campus de l'Université de Clermont-Ferrand, au milieu du Conservatoire d'espèces d'arbres fruitiers régionaux ;

Sans parler du temps que nous avons consacré à contacter les élus, et à mettre en place un lobbying actif auprès du Ministère de l'Agriculture, des députés, des sénateurs, de la Commission et des députés européens. C'est un travail de titan, qui est malheureusement loin d'être gagné : le Ministre de l'Agriculture Stéphane le Foll a finalement refusé de nous recevoir. Mais nous ne le lâcherons rien. Et grâce à vous, à votre nombre et à votre détermination, nous arriverons à nous faire entendre !

S'il vous plaît, continuez à diffuser notre action au maximum autour de vous :

http://www.pollinis.org/petitions/video_pesticides.html

Ou directement la pétition : http://www.pollinis.org/petitions/petition_neonicotinoides.php

Bzzz Bzzz
Aidez-nous à faire bourdonner la toile
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Invité
Invité



Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Mar 09 Oct 2012, 08:48

J'aime les abeilles, les guêpes et les frelons depuis mon plus jeune âge. J'ai été piqué plusieurs fois, mais j'ai la chance de ne pas être allergique. Ce qui n'était pas le cas de mon cousin. Mais, par les dieux, quel suspens quand un frelon entrait un soir d'été dans la cuisine où ma grande famille était rassemblée. Quelle émotion! cheers

J'ai toujours préféré chasser plutôt que d'écraser. C'est encore ce qui me motive aujourd'hui.

Je tiens à mon droit à la nature. king
Revenir en haut Aller en bas
Arista

Arista

Messages : 463
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 63
Localisation : Jura

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Mar 09 Oct 2012, 15:07

Signé !
J'ignore si quelqu'un en a parlé, mais Rudolf Steiner a dit (voici déjà longtemps) que si les abeilles venaient à disparaître, les humains les suivraient de peu.
De quoi se faire quelques cheveux blancs de plus ....
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 61
Localisation : Foix

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Mer 10 Oct 2012, 17:47

Avoir des poils blancs, est + 1 question d'hormones, Arista...1 de mes cousins en avait déjà, à 15 ans...Confondre les soucis avec sa chevelure, n'est-ce pas quelque peu présomptueux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Arista

Arista

Messages : 463
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 63
Localisation : Jura

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Mer 10 Oct 2012, 19:28

Pourquoi des sourcils ?
Je connais quelqu'un dont les cheveux ont blanchi en un mois après que son fils se soit noyé. Un choc émotionnel sans doute. L'humain est trop complexe pour l'expliquer avec des formules à l'emporte-pièce. Il n'y a pas que les hormones.
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 61
Localisation : Foix

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Jeu 11 Oct 2012, 07:34

Si brutale montée d'adrénaline = celle des hormones. Beaucoup de pendus font des érections...Mais cela est 1 autre question, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Invité
Invité



Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Jeu 11 Oct 2012, 08:55

Abeilles : le massacre autorisé 1416650876
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 61
Localisation : Foix

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Jeu 11 Oct 2012, 08:57

??? moâ pas comprendre le dernier commentaire. Au delà de mes pôvres neurones...
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Invité
Invité



Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Jeu 11 Oct 2012, 11:14

@Darna : Dans ce cas, nous sommes quitte Abeilles : le massacre autorisé 169655664
Revenir en haut Aller en bas
Darna



Messages : 700
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 61
Localisation : Foix

Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Jeu 11 Oct 2012, 13:14

Si ça vous fait plaisir : moâ jamais chercher la bagarre...Juste 1 rapide tri sélectif...
Revenir en haut Aller en bas
http://levillagedessens.free.fr
Invité
Invité



Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10Jeu 11 Oct 2012, 13:53

Abeilles : le massacre autorisé 2316230027
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Abeilles : le massacre autorisé Empty
MessageSujet: Re: Abeilles : le massacre autorisé   Abeilles : le massacre autorisé Clock10

Revenir en haut Aller en bas
 
Abeilles : le massacre autorisé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Autres Sujets de Discution :: Ecologie-
Sauter vers: