Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Partagez | 
 

 Traité budgétaire européen : Hollande et Debré main dans la main pour déterminer à minima les modalités de ratification…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Traité budgétaire européen : Hollande et Debré main dans la main pour déterminer à minima les modalités de ratification…   Sam 18 Aoû 2012, 12:37




Après le feu vert du Conseil constitutionnel, le chef de l'Etat a demandé au gouvernement de préparer rapidement un projet de loi pour la ratification du traité budgétaire européen et la mise en place de la « règle d'or ».

Ce futur texte qui est un héritage direct du précédent quinquennat sera examiné à la rentrée par le parlement, au cours d'une session extraordinaire, et sans doute voté par la grande majorité des parlementaires PS et une partie de la droite…

Le Conseil constitutionnel vient de rendre son avis : la ratification du pacte budgétaire et de la règle d'or ne nécessiteront pas de changement de la Constitution et donc pas de vote du congrès, en session extraordinaire à Versailles, vote à la majorité des 3/5 cinquièmes qui aurait pu s’avérer délicat pour le président de la République, et encore moins de référendum.

Le président n’a pas pris beaucoup de risque en demandant au conseil constitutionnel de statuer sur la constitutionnalité de ce traité. Ses douze membres, farouches partisans du libéralisme économique dont Jean-Louis Debré président et VGE membre de droit, n'ont pas voulu compliquer l'action de François Hollande en préconisant une ratification par majorité simple de l'Assemblée nationale et du Sénat.

La ratification de ce traité engagera la France à un équilibre budgétaire perpétuel, au détriment des politiques et des investissements publics avec la menace de sanctions européennes automatiques si une majorité décidait une autre politique. Mais le Conseil constitutionnel a jugé, en dépit de l'évidence, que ce traité n'impliquait pas d'abandons supplémentaires de souveraineté du Parlement français.

Pourtant le pacte budgétaire introduit un tel renforcement du pouvoir des instances européennes - Commission, Conseil et Cour de justice -, qu'il devrait sans aucun doute imposer un vaste débat démocratique et une consultation populaire.

Le futur projet de loi indiquera que le déficit public ne pourra excéder 0,5% du produit intérieur brut (PIB). Cette nouvelle règle succédera ainsi aux critères de...


Lire la suite

Ah quel soulagement... Ah quel bonheur quand nous avons enfin pu dégager notre pied droit de la glu qui le maintenait collé ! Mais quelle déception quand on regarde du côté gauche et que l'on se rend enfin à l'évidence que maintenant c'est le pied gauche qui est en train de s'engluer.

Il suffit de lire l'article ci-dessus pour nous en rendre compte.

Tant que nous le peuple (et les peuples) ne déciderons pas enfin de prendre personnellement le taureau par les cornes , nous n'aurons pas fini d'en baver.

Pierrot1. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
 
Traité budgétaire européen : Hollande et Debré main dans la main pour déterminer à minima les modalités de ratification…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» LES PREMIERS DECUS DE F HOLLANDE
» La directive européenne sur le temps de travail est-elle pour les Militaires ?
» Débat d'orientation budgétaire 2013
» Jeux olympiques : la maîtrise budgétaire est-elle possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Nouvelles du Monde :: Europe-
Sauter vers: