Groupe de réflexion : Humanisme Respect Dignité
 
AccueilPortailFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Nous soutenons:
- La Charte des Indignés: ici
- le RIC: ici pour obtenir :
- l'appel à une Constituante: ici
- la reconnaissance du Vote Blanc : ici
---------------


Partagez | 
 

 Le vote blanc reconnu en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Le vote blanc reconnu en France   Mar 18 Fév 2014, 17:56

Le vote blanc reconnu en France : 4 questions sur une avancée

Par Le Nouvel Observateur Publié le 12-02-2014 à 17h46

Fini le mélange des bulletins nuls et blancs. A partir des prochaines élections européennes, les électeurs qui votent blanc seront reconnus.


A partir des élections européennes, le vote blanc sera reconnu en France DAMOURETTE/SIPA

Les électeurs pourront désormais voter blanc, le Parlement ayant définitivement adopté mercredi 12 février une proposition de loi centriste en ce sens. Les sénateurs ont voté conforme le texte déjà adopté en deuxième lecture par l'Assemblée nationale. Son adoption est donc définitive. Cette proposition de loi avait été déposée par les députés centristes.

Ce que ça change

Le texte prévoit qu'à partir du 1er avril 2014 les bulletins nuls seront décomptés séparément des bulletins blancs. Jusqu’alors, les votes blancs et nuls constituaient une même entité.
Les électeurs pourront donc se saisir de cette possibilité dès le prochain scrutin européen en juin. Mais les prochaines municipales ne sont pas concernées.

Chaque électeur pourra voter "blanc" soit en introduisant dans ...


Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Re: Le vote blanc reconnu en France   Mar 18 Fév 2014, 18:06

Le vote blanc reconnu en France : concrètement, ça ne changera absolument rien

Publié le 13-02-2014 à 16h23 - Modifié à 17h32

Par Stéphane Guyot
Président du parti du vote blanc

LE PLUS. À partir des prochaines élections européennes, les électeurs pourront désormais voter blanc. Le Parlement a définitivement adopté, mercredi 12 février, une proposition de loi centriste en ce sens. Est-ce vraiment une avancée démocratique ? Va-t-elle assez loin ? Réaction de Stéphane Guyot, président des Citoyens du Vote Blanc.
Édité par Sébastien Billard Auteur parrainé par Amandine Schmitt


Un bureau de vote à Nancy lors du premier tour des élections législatives 2012, Nancy, le 10 juin 2012 (E.POL/SIPA).

Il suffit d’allumer sa radio pour apprendre l’apparente bonne nouvelle : le Parlement vient de reconnaître le vote blanc. Mais ne vous fiez pas trop vite aux chants de ces sinistres sirènes. La mélodie semble agréable à l’oreille, mais le choix du vocabulaire utilisé dénote d’une tromperie dont l’électeur lui-même est la première victime.

De quelle reconnaissance parle-t-on !?

La loi votée mercredi au Sénat se résume à une simple distinction administrative entre le vote blanc, signe de désaccord avec l’offre politique, et un vote nul qu’on ne peut interpréter. Après 26 textes de loi méticuleusement écartés des débats ces 20 dernières années, les sénateurs viennent donc subitement de comprendre ce que les électeurs, eux, savent depuis longtemps : ne pas être d’accord n’est pas une erreur.

Pas de reconnaissance à proprement parler

Pour autant, de reconnaissance à proprement parler, il n’en a jamais été question. Reconnaître le vote blanc, cela aurait été le comptabiliser parmi les suffrages exprimés, cela aurait été l’intégrer comme un vote à part entière, non un vote entièrement à part.

Car en votant blanc, les électeurs décident d’exprimer une insatisfaction face aux choix proposés. Il s’agit bien d’une expression politique, même si elle ne vient pas cautionner un choix, aussi mauvais soit-il.

Cette question de prise en compte dans les résultats a été écartée dès la première lecture du projet de loi initial, le 22 novembre 2012, à l’Assemblée nationale. Ainsi, depuis 18 mois, nos parlementaires parlementent sur le sexe des anges pour déterminer si une enveloppe vide pouvait avoir un sens.
Les philosophes apprécieront...

Des parlementaires qui parlent et qui mentent sur leur motivation profonde. Car à l’instar du non-cumul des mandats, la particularité de notre système législatif est que ceux qui font la loi sont ceux-là même qui peuvent aussi s’en exonérer. Ils auraient tort de ...


Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Miel

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 55
Localisation : Ici ou là

MessageSujet: Re: Le vote blanc reconnu en France   Lun 14 Juil 2014, 09:44

Oui en effet le vote blanc n'aura de sens que lorsqu'il sera comptabilisé dans les suffrages, mais l'élite n'est pas folle au point de risquer une majorité de votes blanc exprimée lors d'une quelconque élection.

Et quand bien même elle le risquerait, je pense que nous même ne sommes pas prêts à rejeter les partis politiques actuels...presque tout le monde croit encore à cette mascarade de droite et de gauche, à cette démocratie qui n'en est pas une.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Re: Le vote blanc reconnu en France   Lun 14 Juil 2014, 10:07

Oui Miel tu à parfaitement raison.

Tout comme toi je pense également que le peuple n'est pas prêt à rejeter les partis politiques actuels, notamment ceux qui font le plus de bruit comme la droite et la gauche.

Je reste persuadé que se tourner vers le centre ou n'importe lequel des extrêmes, ne nous arrangera pas plus, ce serait même une perte de temps qui ne nous rendrait pas service et qui ne nous sortirait pas de l'immense ornière dans laquelle nous sommes embourbés(es).

Mais bon le peuple est encore une fois comme un enfant à qui l'on dit de ne pas mettre le doigt dans le feu car ça brûle et ça fait très très mal, ils profite de la première occasion pour le faire, mais trop tard, il s'est brûlé et là il se rend compte que ça fait vraiment très très mal.

Personnellement je pense qu'il faudrait tout remettre à plat, et que le peuple devrait se prendre en main pour s'armer de garanties pour contraindre les élus, quels qu'ils soient à démissionner sur le champ dès la première dérive.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Miel

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 55
Localisation : Ici ou là

MessageSujet: Re: Le vote blanc reconnu en France   Lun 14 Juil 2014, 11:39

Moi aussi je rêve de cette remise à plat, mais à mon humble avis celle ci n'est possible que si nos repères s'écroulent et c'est un évènement de dimension nationale voire planétaire qui pourrait permettre une telle prise de conscience.
L'état de conscience actuel des peuples est vraiment au ras des pâquerettes, que ce soit en occident comme en orient.
Quant à nos élus qui sont chèrement rémunérés par nos impôts (on a tendance quand même à l'oublier!) je pense qu'ils devraient tous être soumis à résultat faute de quoi ils devraient changer de métier.


Revenir en haut Aller en bas
Pierrot1
Administrateurs
Administrateurs
avatar

Messages : 3218
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 72
Localisation : Hérault ( languedoc-Rousillon )

MessageSujet: Re: Le vote blanc reconnu en France   Lun 14 Juil 2014, 14:12

Très juste Miel,

C'est bien pour cette raison que des gens comme nous ne doivent pas baisser les bras.

Nous ne sommes que très minuscules face à la dimension nationale, raison de plus à la dimension planétaire.

Mais bien justement, une étincelle pour infime qu'elle soit, peut générer un incendie surdimensionné.

Voila pourquoi nous ne devons pas baisser les bras.

C'est certainement ambitieux, mais à nous d'essayer de faire prendre de l'altitude à l'état de conscience actuel des peuples de cette planète qui rase bien de trop près les pâquerettes.

A nous aussi de soumettre à résultat ou à la démission sur le champ, tout élu, (chèrement rémunéré) avec les deniers du peuple.

Si le peuple ne se prend pas en main, qui le fera à sa place ?

C'est bien ce que je cherche à faire, faire passer ce message et enfin faire prendre conscience au peuple que notre avenir et notre bien être est dans notre union fraternelle, non dans la division et la discorde qui nous a conduit là où nous sommes et nous conduira encore bien plus bas, si au lieu de regarder toujours ici ou là, nous ne regardons surtout pas ce qui ce trame dans notre dos.

Ce n'est pas une petite affaire, nos moyens sont certes basiques et réduits, mais la patience et le courage permettent d'aboutir parfois à des résultats innatendus tout comme inespérés.

Mais bon si la volonté y est...alors   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notresesame.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vote blanc reconnu en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vote blanc reconnu en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vote obligatoire
» Vote sur le dentaire ADIM Québec rive-nord, rive-sud
» Vote des étrangers : Giberville consulte
» Carte électorale + Vote par procuration
» Je vote qui en 2012?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Sésame :: Le Vote Blanc en France-
Sauter vers: